Love and hope – Tome 4 (Service Press)

love-and-hope-tome-4-scott-1156186Titre : Love and hope – Tome 4 : Scott

Auteur : Julie Dauge

Maison d’édition : Nisha Éditions

Collection : /

Date : 7 Mars (eBook) / 14 Mars (papier)

Papier : 16.90€

eBook : 5.99€

SERVICE PRESS

Résumé :

Abandonné par une mère alcoolique et droguée et un père emprisonné, Scott a été placé en famille d’accueil. Troublé par Sheldon, son voisin, Scott tente tant bien que mal de cacher son attirance. Ce qu’il ne sait pas, c’est que Sheldon partage ses sentiments mais ne peut lui avouer. Il a en effet fait un marché avec son beau-père très conservateur : cacher son homosexualité en échange du financement de ses études.
Parviendront-ils à s’avouer leur amour ?

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier Nisha Éditions pour ce Service Press et pour leur confiance.

Sheldon a, depuis très longtemps, caché son homosexualité. En dehors de sa mère et de son beau-père, personne ne sait qui il est vraiment. Ce n’est pas par gaîté de cœur qu’il fait cela, mais plutôt parce qu’il n’a pas le choix. Mais sa rencontre avec Scott va tout changer car il va découvrir à ses côtés des sentiments bien plus forts que ce qu’il aurait pu imaginer. Cependant, s’il se laisse aller dans cette histoire, il pourrait bien tout perdre…

Mon amour pour cette saga n’est plus un secret. J’adore la plume de Julie, j’adore ses personnages, ses intrigues, bref j’aime vraiment beaucoup cette saga. Alors évidemment j’étais triste à l’idée de commencer ce tome car je savais que c’était le dernier. Mais en même temps j’étais heureuse car il s’agit d’un roman MM et c’est mon genre de lecture de prédilection !

Après avoir découvert Ty, Micah et Berkley, il ne restait plus que Sheldon qui était célibataire. Et autant dire que dès le début j’étais vraiment mal pour lui. Et je ne saurais pas dire qui je déteste le plus entre son père, sa mère et son beau-père. Heureusement, lui je l’apprécie déjà beaucoup plus et c’est aussi le cas de Scott, le deuxième héros de ce tome. Ce dernier n’a pas eu une belle vie non plus, mais ça ne l’empêche pas d’aller de l’avant.

J’ai adoré Sheldon et Scott, même si j’ai voulu en prendre un pour frapper l’autre à plusieurs reprises. Il faut dire qu’ils sont aussi têtus l’un que l’autre, et sûrement un peu (beaucoup ?) aveugle aussi. Et même si je comprends les raisons qui les ont poussés à faire telle ou telle chose, je leur en ai voulus plus d’une fois. Le seul détail qui m’a fait tenir, c’est que je me doutais que tout finirait par s’arranger à la fin.

Pour ce qui est des personnages, j’ai eu un peu plus de mal avec Matt. Il y avait des moments où je l’appréciai et je le trouvais vraiment bien. Et à d’autres fois j’avais juste envie de lever les yeux au ciel ou de lui dire de partir tant je ne pouvais pas le voir à ce moment-là. Fort heureusement sur la fin il s’est rattrapé, mais il ne sera pas le personnage que je retiendrais vraiment de cette lecture.

En tout cas, comme pour les trois autres tomes de sa saga, Julie Dauge a su me faire passer par toutes les émotions. C’est ce que j’aime dans  la lecture, être capable de rire, de pleurer, d’avoir peur ou encore d’être heureuse pour et avec les personnages. Et j’aurais adoré que ça puisse continuer pendant encore pas mal de tome. Car Ty, Micah, Berkley, Sheldon, Megan, Ether, Shadna et Scott vont vraiment me manquer !

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citations :

« Seigneur, c’était un vrai bazar dans ma tête. Moi qui étais si fier de ma capacité à être détaché de tout, j’échouais misérablement dès que le paramètre « Scott » entrait dans l’équation. Il était ma kryptonite. Quand il était dans les parages, mon bon sens et mon self-control disparaissaient. Quoique la comparaison n’était pas tout à fait exacte, car Superman ne cherche pas à être en contact avec la fameuse pierre verte qui l’affaiblit et qui peut lui être fatal. En fait, j’étais plutôt comme un stupide papillon de nuit qui est attiré par une flamme et qui s’en approche, quitte à y laisser la vie. Je me suis toujours demandé si une part de lui avait conscience du danger qu’il prenait, mais qu’une autre plus grande lui soufflait de s’en approcher toujours plus près, jusqu’à lui être fatal.
Au bout de quelques instants, ce fut plus fort que moi. Tel ce stupide papillon, je me tournai dans la direction de celui qui m’obsédait. Officiellement, c’était pour vérifier qu’il n’avait pas besoin d’aide. Officieusement, bah, je vous laisse trouver la réponse comme des grands. »

« — Pfff, rabat-joie ! Au fait, quand est-ce que tu me présentes à Shadna et Sheldon ?
— Je dois pouvoir organiser un truc avec Shad’, mais seulement si t’es sage. Autrement dit, tu ne risques pas de la rencontrer avant au moins deux ans.
— Ah, ah, très drôle. Et Sheldon ?
— Même pas en rêve.
— Pourquoi ? T’as peur de la concurrence ?
— Je ne prendrai même pas la peine de répondre à cette remarque.
— Allez, avoue, tu as peur que je te pique ton mec ?
— Mais arrête, ce n’est pas mon mec.
— Ce n’est qu’une question de temps. »

Une réflexion sur “Love and hope – Tome 4 (Service Press)

  1. Ping : Bilan Mars 2019 – Les lectures d'Oriane

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s