Temps de lune – Tome 1 (Service Press)

temps-de-lune,-saison-1---mon-ami-le-loup-722367Titre : Temps de lune – Tome 1 : Mon ami le loup

Auteur : Céline Mancellon

Maison d’édition : MxM Bookmark

Collection : Urban Fantasy

Date : 21 Février 2016

Papier : 25€

eBook : 5.99€

SERVICE PRESS

Résumé :

Elizabeth Barrem se voit contrainte de suivre son père et passer sa dernière année de Lycée dans un trou perdu. Comme si ce n’était pas déjà pénible, on tente de la tuer dès son premier jour à coup de… ballon. Cet objet adulé par des milliers de fans de football sera le responsable d’une rencontre houleuse avec une montagne de muscles au sale caractère et celle d’un bad boy aussi ténébreux qu’entreprenant. Tous les élèves de cet établissement scolaire sont fous à lier. Faut vraiment être dérangés mentalement pour n’avoir que le mot « loup » et « lune » à la bouche ! C’est la seule explication. Ou pas.

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier MxM Bookmark pour ce Service Press et pour leur confiance.

Elizabeth, alias Beth, se voit obligé de suivre son père dans une ville où elle ne connaît rien ni personne. Elle fait donc contre bonne fortune, bon cœur, sans être préparé à ce qui va lui arriver. Entre rencontre étrange, discussion folle et sous-entendue plus que présent, Beth va vite en avoir marre. Et quand on n’a pas ça langue dans sa poche, cela se sait très vite. Sauf que dans cette ville, elle va vite apprendre que tout n’est pas ce qui semble être. Et être trop borné ou honnête avec certaine personne peu se révéler très dangereux.

J’entends beaucoup de bien de cette série depuis pas mal de temps, alors quand l’occasion de la lire c’est présenté je n’ai pas pu passer mon chemin. C’est donc comme ça que j’ai foncé, à la manière de Beth, dans cet univers inconnu. Mais contrairement à elle, j’ai beaucoup moins à perdre.

Nous découvrons donc Beth, adolescente de dix-sept ans qui n’a pas eu le choix et qui a du déménager pour suivre son père. Elle se retrouve donc dans un nouvel appartement, dans une nouvelle ville et dans un nouveau lycée. Bref tout est nouveau autour d’elle et les gens sont quelque peu bizarres de son point de vue. Ils n’arrêtent pas de parler de son odeur, ce qui est très malvenue je dirais, on des attitudes presque animal et surtout ils vouent un culte à la lune. Pour Beth c’est plus qu’étrange, mais pour nous lecteur il est simple de deviner que nous sommes en présence de métamorphe loup.

La première chose que je retiens c’est que j’apprécie Beth. Pour moi c’est un point crucial dans ce genre de lecture, surtout que j’ai trois tomes de mille pages au total à lire. Fort heureusement, notre chère héroïne à la langue bien pendu et à une certaine répartie que je lui envierais presque. Et ces deux points me font l’apprécier. Et du caractère, il va lui en falloir car elle va vite se retrouver au milieu de trois loups qui veulent être avec elle. Tous ont une raison différente, mais les faits sont là : Koran, Erwan et Cahl ne peuvent supporter l’idée que Beth aille voir ailleurs. Des loups alpha dans toutes leurs splendeurs.

Chacun de ces trois « mâles » à son propre caractère, physique et façon d’être, alors autant dire que j’ai mes préférences. Pour commencer je vais parler de celui qui m’a le moins plu : Koran. Ce dernier est une véritable armoire à glace, musclé au possible et avec un caractère possessif au possible. Il aurait pu me plaire, s’il avait été moins dans l’optique de ressembler à un homme de Cro-Magnon. J’exagère un peu, mais certains passages m’y ont quand même fait penser. Ensuite nous avons Erwan, celui-là m’a déjà beaucoup plus plu. Il a un meilleur caractère que Koran, même s’il n’en reste pas moins un grand bagarreur. Il est clairement celui que j’ai eu le plus envie de prendre dans mes bras. Avec Beth il a tendance à être d’une certaine douceur ce qui le rend adorable à mes yeux. Mais mon coup de cœur va quand même au dernier des trois : Cahl. Il m’a charmé dès sa première apparition par rapport à sa façon de parler notamment. Il est calme, réfléchis, ce qui le différencie déjà fortement des deux autres qui sont beaucoup plus sanguin. En plus de ça c’est un manipulateur né et il donne vraiment l’impression de tout savoir à l’avance. Nul ne doute qu’il nous cache encore beaucoup de choses et c’est ce qui me motive plus que tout à continuer cette série. Ça et… le cliffhanger de la fin du tome bien sûr.

En tout cas ce premier tome m’a relativement bien plu. J’ai eu l’impression à un ou deux moments que l’histoire n’avançait pas, notamment au début, mais dans l’ensemble j’ai passé un bon moment. Beth se retrouve plonger dans une histoire qui la dépasse et qui repousse sa définition de « possible ». En plus de ça elle va devoir apprendre qui elle est vraiment et parfois, les bonnes réponses ne sont pas les plus évidentes. En tout cas, si vous êtes fan d’Urban Fantasy je vous conseille vraiment ce premier tome.

Ma note : 4/5

Citations :

« — Monsieur Erwan Fraut, quel plaisir de vous avoir dans mon cours ! Un événement si rare que j’ai presque envie de le célébrer ! clama le professeur sans lever les yeux du livre qu’il tenait. À quoi devons-nous cet honneur ?
Quelques élèves gloussèrent nerveusement.
— Je voulais juste traîner avec Bébé. C’est un pur hasard si c’est tombé durant vos leçons, monsieur Radom.
Le professeur détacha le regard de son ouvrage puis haussa un sourcil, la mine
intriguée.
— Et qui est… « Bébé » ?
Je fermai les yeux en intimant mentalement au pervers à la chevelure ébène de se taire car je ne voulais surtout pas attirer ce genre d’attention sur moi. Peine perdue, je sentis les doigts d’Erwan se mêler à la queue de cheval censée retenir ma chevelure châtain foncé, pour en ébouriffer vivement quelques mèches. »

« J’adore me créer des problèmes, ou me compliquer l’existence. C’est mon hobby. »

« Ce n’est pas vraiment le moment pour m’amuser, mais… il peut… merde ! Je passe un bon moment avec lui, là. C’est un véritable miracle !
J’accordai la grâce d’un regard à l’instrument de billard prisonnier de mes doigts.
— C’est un jeu très phallique. Pas étonnant que les mecs l’adorent. Tripoter des queues, des boules… entrer tout ça dans des trous, rien de très inhabituel pour le genre masculin. »

« — Un petit câlin ?
— Alors là, même pas en rêve ! m’exclamai-je tout en m’efforçant de ne regarder que son visage, et non laisser mes yeux dériver plus bas.
— Vous êtes cruelle, madame… je viens de me battre contre une étrange entité avec le courage d’un preux chevalier et vous me refusez une tendre étreinte ? Quelle déception !
Le ton moqueur ne m’échappa pas et je levai les yeux au ciel.
— Certes, monsieur le chevalier, mais dois-je vous rappeler que vous êtes homme à adorer la chasse et que je ne vous ai fourni qu’une banale excuse pour combler vos instincts ?
Cahl grimaça puis s’humecta brièvement la bouche, se retenant visiblement d’éclater de rire. Son regard doré pétillait, démontrant ainsi qu’il appréciait le fait que j’entre dans son jeu.
Le loup-garou accomplit subitement une révérence digne d’une autre époque, tout en grâce, sans porter un seul habit sur le dos.
— Je reste tout de même votre dévoué serviteur… clama le méta loup avec emphase et ferveur.
— N’importe quoi ! m’esclaffai-je malgré moi.
Cahl redressa légèrement la tête et m’octroya un clin d’œil. »

Publicités

2 réflexions sur “Temps de lune – Tome 1 (Service Press)

  1. Ping : Moi de la Fantasy 2018 – Bilan (Validé) – Les lectures d'Oriane

  2. Ping : Bilan Mai 2018 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s