Ennemis avec bénéfices (Service Press)

ennemis-avec-benefices-1062586Titre : Ennemis avec bénéfices

Auteur : Annika Martin & Joanna Chambers

Maison d’édition : Juno Publishing

Collection : Romans M/M

Date : 26 Avril 2018

Papier : /

eBook : 4.99€

SERVICE PRESS

Résumé :

Ce sont des hommes dangereux. Des ennemis absolus. Et totalement attirés l’un par l’autre.
Will n’a jamais rencontré quelqu’un comme Kit. Il est arrogant. Magnifique. Mortel. Le garde du corps le plus cher que l’argent peut acheter.
Et Will ne semble pas pouvoir lui résister.
Un simple ordre de Kit avec son accent à couper au couteau fait vouloir à Will des choses qu’il n’a jamais désirées, lui faire des choses qu’il n’a jamais faites. Leur alchimie est hors-norme.
Il y a juste un problème : Will a juré de tuer le milliardaire que Kit est déterminé à protéger.
Et Kit possède des secrets lui aussi – ses propres raisons de sacrifier son âme, morceau par douloureux morceau, afin de garder en vie l’un des pires hommes au monde.

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier Juno Publishing pour ce Service Press et pour leur confiance.

Will n’a qu’un seul but : tuer Polzin. Il est près à tout, même à se sacrifier. Tout lui va tant que Polzin meurt et de sa main si possible. Mais, alors qu’il a une occasion, il ne s’attend pas du tout à tomber sur Kit. Ce dernier le garde du corps de Polzin. Il ne fait pas ce travail de gaieté de cœur, mais il a un but bien précis lui aussi. Et au vu de ça il est près à tout, même à protéger un monstre comme Polzin. Mais ce que ni Kit, ni Will n’avait pu prévoir, c’était l’attraction qu’il y aurait entre eux dès le premier coup d’œil. Aucun des deux n’est capable de résister à l’autre, mais ils sont ennemis. Et si l’un des deux n’accepte pas d’abandonner sa mission, il y aura des pertes…

Les résumés comme celui de ce livre-là ne court pas les rues. Il vous donne envie d’en savoir plus, vous en dit assez sans aller trop loin dans les détails pour nourrir votre curiosité au point qu’elle en veuille plus. Et autant dire que ça a marché pour moi : j’ai tout de suite eu pleins de questions. Pourquoi Will souhaite tuer Polzin à tout prix ? Que cherche Kit ? Comment une relation, même juste sexuelle, peut exister entre deux ennemis voués à se tuer ? Et encore bien d’autre.

La première chose qui m’a marqué dans ce roman et qui m’a charmé c’est le fait que nous avons les points de Will et de Kit. C’est vraiment appréciable dans une histoire où les deux camps ne sont pas toujours ensemble. Et ce qui est bien, c’est que même si nous avons leurs deux points de vues, il y a pas mal de mystères qui tiennent sur la duré. Nous avons parfois quelques informations, mais pour avoir toute l’histoire il faut attendre un autre moment par exemple. Et ça c’est aussi génial que frustrant pour une fille aussi curieuse que moi. Mais c’est aussi pour cette raison que j’ai beaucoup apprécié ma lecture. Si nous avions eu toutes les réponses dès le début, ça n’aurait plus vraiment eu d’intérêt.

Pour parler un peu des personnages, je dois dire que j’ai adoré Will et Kit. Ils sont tous les deux biens différents et c’est la raison pour laquelle je les vois bien ensemble. Ça serait très dangereux un couple pareil dans la vraie vie, après tout ce sont sûrement les hommes les plus dangereux du monde. Et si vous trouvez que j’exagère, vous comprendrez durant votre lecture que j’ai peut-être raison.

En tout cas je ne peux pas trop vous en dire sur leur histoire. Ni sur la trame de l’histoire d’ailleurs car il y a beaucoup de mystère, de suspense et de secret bien caché. Et je ne voudrais pas dire le mot de trop qui vous mettrez sur la voix de la vérité avant l’heure. Mais en tout cas si vous voulez voir deux hommes dangereux être attirés l’un vers l’autre vous aller être servi. Et si en plus de cela les enquêtes, les secrets et les scènes hot font partie des choses que vous appréciez foncer lire ce livre !

Ma note : 4/5

Citations :

« Prenons l’homme en noir : il est tellement américain que c’en est ridicule, il n’est qu’une masse monstrueuse typique du mâle américain avec un air de pilier de rugby, ou je ne sais comment ils appellent un gars comme ça ici. Des épaules larges, un cou musclé, des cheveux foncés coupés très court d’un noir élégant sur sa tête bien formée. Brutalement beau.
J’examine à nouveau la fille qui l’accompagne. Elle a l’air à l’aise. Elle a de l’argent, j’en suis certain ; elle est à sa place ici. Je la verrai bien à la CIA, aussi. Elle affiche cet air intelligent, compétent. Vigilant. Pas l’homme, cependant. Il est trop massif, trop évident, trop mémorable. Plus que mémorable – il a une présence. Un certain charisme.
Et franchement, une chemise noire ? Avec un smoking ? Ça fait un peu Johnny Cash, non ? Je me surprends à me demander s’il n’y a pas la moindre chance qu’il ait tué un homme à Reno juste pour le voir mourir.
Mon Dieu. Il faut que je cherche Nero, mais je n’arrive pas à détacher mes yeux de celui-ci. »

« Le désir et la peur m’envahissent. Il tient sa lame au niveau de l’artère principale de ma cuisse tandis qu’il sort ma lame de la pochette sur mon mollet. C’est la mort assurée si je m’attaque à lui. Il remonte ses mains. Mon sexe devient dur comme de l’acier sous ses doigts. Il se redresse et continue jusqu’à trouver la dernière lame dans mes gants.
— Ils sont chouettes, murmure-t-il dans mon oreille.
— Je pensais qu’ils étaient un peu trop extrêmes, dis-je.
— Bien sûr que tu penserais ça.
J’entends un sourire triste dans sa voix. Un bruissement derrière moi.
— Croise les mains dans le dos.
Je m’y conforme. Je sens des menottes à usage unique se refermer autour de mes poignets – très serrées. Naturellement. Kit est un pro.
— Allez, viens, dit-il. Tourne-toi. Laissons les tourtereaux tous seuls.
Il me tire et je me retourne.
Sa tenue est quelque chose : un esclave romain ou un truc dans le genre. Il a mon Glock à la main, et il est juste magnifique. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s