Les loups de Riverdance – Tome 4

les-loups-de-riverdance,-tome-4---elijah-952378Titre : Les loups de Riverdance – Tome 4 : Elijah

Auteur : HV Gavriel

Maison d’édition : Milady

Collection : Bit-Lit

Date : 17 Novembre 2017

Papier : 7.90€

eBook : 5.99€

Résumé :

Traumatisé par son passé, Elijah vit en reclus. Tandis que sa meute d’adoption s’emploie à lui démontrer qu’un loup soumis n’est pas un loup faible, son amitié pour James, ancien enfant battu, l’incite petit à petit à accorder de nouveau sa confiance. Mais lorsqu’il sauve la vie d’un inconnu, Elijah se retrouve mêlé bien malgré lui à un conflit entre espèce qui l’entraînera au cœur d’une guerre sans merci. Feys belliqueux, dragons orgueilleux, loups, vampires et démons alliés dans une folle équipée, c’est beaucoup pour un doux Oméga. Loin de chez lui, Elijah devra trouver sa place au sein de la meute avant de comprendre que, parfois, il n’y a qu’un pas de l’amitié à l’amour…

Mon avis :

Elijah est un oméga et à cause de son passé il est devenu un loup très craintif et rempli de peur. À cause de cela il évite au maximum les autres personnes qu’ils soient loup, humain ou autre. Malgré tout Jamie à réussi à avoir une place dans sa vie et son amitié est très précieuse pour Elijah. Habitué à vivre sa routine quotidienne, Elijah ne pense pas pouvoir changer de vie. Mais quand le destin décide de s’en mêler il ne va pas avoir le choix. Entre Jamie pour qui il va développer de tendres sentiments, un jeune garçon qu’il va sauver et des dangers qui vont arriver de toute part notre pauvre oméga va devoir être très courageux.

Ai-je besoin de dire que j’adore cette série ? Oh même plus encore, qu’il s’agit d’une de mes séries de livres favorites ? J’en doute vu que je le dis quasiment tout le temps. Alors bien sûr il n’y a aucune surprise quand je dis que j’attendais ce tome avec impatience. Pour les plus observateurs vous verrez pourtant que j’ai mis plus d’un mois et demi à poster ma chronique et donc à lire le livre. Pour ma défense je ne l’ai pas eu tout de suite et ensuite j’ai voulu profiter de ma lecture au maximum. Arrivé à plus de la moitié du tome j’ai ralenti pas lecture car je ne voulais pas arriver à la fin or cette dernière se rapprochait de plus en plus. Bon je n’ai pas eu le choix et me voici donc avec ce magnifique livre de fini et une frustration énorme car la suite n’est pas là d’arriver.

Alors dans ce tome nous suivons bien sûr Elijah, le loup jardinier que nous avions déjà eu le plaisir de rencontrer dans les tomes précédents. Et ça a été un plaisir de découvrir ce personnage même s’il est sûrement celui qui m’a fait le plus pleurer. Et je ne plaisante pas j’ai dû pleurer au moins une très bonne partie du début du livre tant les émotions étaient présente. Ce brave Elijah n’a pas eu une vie facile et son présent ne s’annonce pas totalement dans la joie et la bonne humeur. Il faut dire que si tout se passait bien il n’y aurait pas vraiment d’histoire, ce qui serait dommage.

Il y a beaucoup à dire sur ce tome, mais je ne parlerai que de certaine chose. Tout simplement car j’ai adoré pour ma part découvrir tout les détails que renferme ce livre. Et pour y en avoir, il y en a. Mais je ne peux pas faire sans parler au moins un peu des personnages. Déjà je suis plus que ravie d’avoir revu tous les anciens couples. Si Léo et Zach sont assez présent au début du livre, c’est Marcus, Lucas, Logan et Dimitri qui seront le plus présent. Et quelle joie de les revoir aussi longtemps ! Ils sont toujours aussi adorables et amoureux ! Oh bien sûr Elijah n’a pas à se cacher, même s’il est d’un tout autre tempérament il reste un personnage très attachant. Sa timidité, sa maladresse et son manque d’expérience le rendent touchant au possible.

Dans chaque tome il y a un couple, alors je ne peux pas passer à côté de Jamie non plus. C’est un humain qui n’a pas non plus eu la plus belle des vies et qui s’est attaché très vite à Elijah. Puis en grandissant il a développé des sentiments pour ce dernier, mais… Et bien ça ne sera pas facile, mais je vous laisse la surprise pour les détails. En tout cas c’est un personnage que j’ai beaucoup apprécié, même s’il ne sera pas mon personnage favori. Il y a aussi Finnean, mais je ne souhaite rien dire sur lui pour éviter les spoils. Mais c’est un personnage tout aussi touchant qu’Elijah ou Jamie qui m’a aussi fait verser quelques larmes.

Je pourrais parler de ce livre pendant très longtemps, mais je ne voudrais pas que ma chronique fasse dix pages. Mais en tout cas c’est un magnifique tome quatre qu’HV Gavriel nous délivre ici. Un tome remplie d’un amour magnifique, de surprises impressionnantes et d’un nouveau paysage magique. C’est un tome qui se laisse dévorer et pour lequel on en demande encore une fois fini. Il m’a fait passer par toutes les émotions possibles et inimaginables et c’est aussi pour ça que j’adore cet univers ! Enfin je terminerai en disant que j’espère au plus au point que la suite sera sur Jim et Benny ! Car ce qui est dit sur eux dans ce tome est juste intenable et c’est d’une cruauté sans nom que de ne pas en savoir plus sur eux deux.

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citations :

« — Oui, répond James, regardant les deux hommes disparaître au bout de la rue, avant de se retourner vers moi. Je ne savais pas que tu connaissais ce type, Jim.
— Euh, si. C’est un ami de Benny. Et de Léo.
— Un ami de Léo…
— Quoi ?
— Rien. Enfin, disons que j’ai toujours eu l’impression que tu ne connaissais personne ici, que tu vivais un peu comme un ermite. Et que j’étais ton seul ami. Mais ce n’est pas le cas.
Le ton est neutre, mais la petite pointe d’amertume sous-jacente ne m’échappe pas. J’en reste pantois. Serait-il jaloux ? »

« — Quoi Je n’ai même plus le droit de jouer au grand méchant loup avec les humains ou les vampires, maintenant ? Cette meute devient bien trop œcuménique à mon goût ! Et pourquoi tout le monde est gay ?
James ouvre la bouche pour répondre, lorsqu’une voix sensuelle et mélodieuse, aussi douce que le miel s’immisce dans la conversation :
— Parce qu’il n’y a rien de mieux qu’une queue, ma chère !
James éclate d’un rire surpris, tandis que le nouvel arrivant serre un instant la Lupa dans ses bras, avant de se glisser devant elle, et de tendre la main à mon ami :
—Enchanté, je suis Lucas, le beau-père de Léo.
La mâchoire de James traînerait par terre si c’était physiquement possible, devant le sourire charmeur de la magnifique créature qui se tient devant lui. »

« Il s’illumine comme un sapin de Noël et une brusque chaleur envahit ma poitrine, et serra ma gorge. C’est moi qui ait fait ça. Qui ai mis sur ses lèvres ce sourire éclatant qui fend presque son visage en deux. Je l’aime, et je sais qu’il m’aime. Je n’ai jamais rien voulu d’autre que prendre soin de lui. Mais c’est la première fois que je me rends compte que je peux rendre cet homme heureux. Moi, Elijah Willis, le loup blanc tout en bas de l’échelle, l’animal déviant que sa meute a jeté comme une ordure dans un fossé puant, je peux faire le bonheur de ce mètre quatre-vingts de beauté, de muscles et d’intelligence qu’est James Edward Sullivan. N’est-ce pas extraordinaire ? Merveilleux ? »

Publicités

3 réflexions sur “Les loups de Riverdance – Tome 4

  1. Ping : Rainbow Flag Challenge [Fini] – Les lectures d'Oriane

  2. Ping : Rainbow Flag Challenge – Bilan (Validé) – Les lectures d'Oriane

  3. Ping : Bilan Décembre 2017 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s