Par delà l’océan

par-dela-l-ocean-839959Titre : Par delà l’océan

Auteur : Keira Andrews

Maison d’édition : MxM Bookmark

Collection : Imaginaire

Date : 30 Septembre 2016

Papier : 19€

eBook : 5.99€

Résumé :

Même si ça implique d’abandonner son boys band en pleine tournée, Troy Tanner ne laissera pas son petit frère gâcher son futur de la même manière que leur père a détruit sa vie. Décollant d’Australie à bord d’un jet privé qui le ramène chez lui, Troy et le pilote Brian Sinclair survolent l’immensité de l’océan Pacifique sud quand un cyclone venu de nulle part change leurs plans.
À des milliers de kilomètres de toute civilisation, l’eau turquoise et la plage de sable blanc ont un côté de paradis. Et quand les jours se muent en semaines, sans personne pour venir à leur rescousse, Troy et Brian se rapprochent, et leur amitié se mue en désir.
Alors qu’ils se découvrent, le monde qu’ils ont construit ensemble bascule dans le chaos. Si Troy et Brian réussissent à quitter cette île, leur amour y résistera-t-il ?

Mon avis :

Troy a promis à son frère que si ce dernier osait retoucher à la drogue, alors il quitterait le groupe. Et quand ce dernier le fait, il n’a pas d’autre choix que de mettre à exécution sa promesse. Cependant c’est beaucoup plus dur que prévue de Troy. Malgré tout il finit par embarquer dans un jet privé avec à son bord, en dehors de Troy, uniquement Brian et Paula, la pilote et le copilote du jet. Pour Troy la situation est simple : il retourne auprès de sa mère et ensemble ils trouveront un moyen d’aider Tyson, son frère. Mais un cyclone va bouleverser ses plans, et il va se retrouver coincer sur une île déserte avec pour seule compagnie Brian. Seuls sur une île pendant une durée indéterminée, les deux hommes pourraient bien se rapproché bien plus que nécessaire, mais… jusqu’à quand cela durera-t-il ?…

Cela fait un moment que ce livre est dans ma pile à lire, mais au vu du Rainbow Flag Challenge je me suis dit que j’allais le ressortir. Surtout qu’à sa sortie il m’avait vraiment beaucoup intrigué, alors c’était parfait.

Nous sommes donc en compagnie de deux mondes bien distincts : une pop star et un copilote. Troy a toujours vécu dans le luxe, tandis que Brian a ses démons et a toujours vécu dans les airs. Autant le dire : aucun des deux n’était vraiment préparer à cette aventure. Surtout Troy. Lui qui a toujours laissé les autres décidés à sa place, se retrouver obligé de tout faire pour survivre est loin d’être facile. Heureusement que Brian est là, pour le soutenir. Bien que ce sentiment d’aide, pourrait bien être inversé au fil de cette histoire, mais ça je vous laisse la surprise.

J’ai beaucoup aimé cette histoire pour une raison très simple : c’était loin d’être facile pour les héros. D’habitude dans les histoires, si les personnages ont faim ils se cuisinent un bon petit plat, vont au restaurant ou alors ils commandent. Là… C’est beaucoup plus dur ! Ils vont devoir survivre avec les moyens trouvables sur l’île. Tout en faisant attention aux animaux, insectes et autre danger qui s’y trouvent. Et c’est loin d’être simple. Surtout quand il faut en plus trouver des moyens pour vivre là-bas, avec un abri ou pas mal d’autres détails.

Alors si un de ces jours je me retrouve plongé à mon tour coincé sur une île déserte, j’avoue que je ne réagirais pas comme eux. Je paniquerais bien plus qu’eux, et malgré leurs conseils – ou ceux trouvables ailleurs – je doute de survivre aussi longtemps. Mais c’était vraiment intéressant à lire. Surtout quand les rapprochements commencent à se faire. Tout deux sont de pur hétéro, mais comme on dit « il ne faut jamais dire jamais ».

En tout cas, si vous avez envie de soleil vous en trouverai à foison dans ce livre ! Pareil pour des sentiments fort, une belle aventure et il y a même des moments où votre cœur risque de se serrer et vos yeux se remplirent de larmes pour nos deux héros.

Ma note : 4/5

Citations :

« À ce moment précis, Troy avait l’air affreusement jeune. Brian n’avait pas pu le protéger dans l’air, mais il ne lui ferait pas défaut maintenant. Même si personne ne les retrouvait, il protégerait Troy. Il rassembla toutes les dernières miettes de confiance et de courage qui lui restaient pour articuler trois mots :
— Tout ira bien.
Ça dut suffire à convaincre Troy, parce que sa respiration s’apaisa rapidement. Brian admira les quelques étoiles que les nuages laissaient entrevoir.
D’ordinaire, il détestait dormir près de quelqu’un. Même avec Alicia, il avait eu besoin d’un lit king size pour pouvoir s’étirer comme il voulait. Mais la chaleur du corps de Troy ne le dérangeait pas, et il appréciait l’écouter inspirer et expirer. Ils auraient pu être les deux dernières personnes de la planète, et à moins que quelqu’un ne vienne miraculeusement à leur secours, c’était tout comme. »

« — Ouais, du changement… Mais les étoiles sont bien la seule chose dont je ne me lasse pas, sur cette île.
— Ça c’est sûr… Attends.
Brian tourna brusquement la tête vers Troy.
— La seule chose ?!
Troy haussa les épaules en essayant de rester impassible.
— Bon, il y a peut-être un autre truc qui ne me tape pas sur le système.
J’espère bien, dit Brian d’une voix exagérément traînante.
— La papaye. Je ne connais rien de meilleur.
Brian lui donna un coup de pied pour plaisanter, et Troy lui lança une poignée de sable.
— Ah si ! Il y a aussi nager dans l’océan tous les jours. Ça fait trois. »

Publicités

2 réflexions sur “Par delà l’océan

  1. Ping : Rainbow Flag Challenge [en cours] – Les lectures d'Oriane

  2. Ping : Bilan Avril 2017 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s