Harry Potter – Tome 4

harry-potter,-tome-4---harry-potter-et-la-coupe-de-feu-835225Titre : Harry Potter – Tome 4 : La coupe de Feu

Auteur : JK Rowling

Maison d’édition : Gallimard

Collection : Grand format littérature

Date : 3 Octobre 2016 (première édition sortie le 29 Novembre 2000)

Papier : 27.50€

eBook : 8.99€

Résumé :

Après un horrible été chez les Dursley, Harry Potter entre en quatrième année au collège de Poudlard. À quatorze ans, il voudrait simplement être un jeune sorcier comme les autres, retrouver ses amis Ron et Hermione, assister avec eux à la Coupe du Monde de Quidditch, apprendre de nouveaux sortilèges et essayer des potions inconnues. Une grande nouvelle l’attend à son arrivée : la tenue à Poudlard d’un tournoi de magie entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les spectaculaires délégations étrangères font leur entrée… Harry se réjouit. Trop vite. Il va se trouver plongé au coeur des événements les plus dramatiques qu’il ait jamais eu à affronter.
Envoûtant, drôle, bouleversant, ce quatrième tome est le pilier central des aventures de Harry Potter.

Mon avis :

Harry a la chance de pouvoir aller chez les Weasley et en plus de cela d’aller voir la coupe du monde de Quidditch. Une chance pour lui qui ne se représentera peut-être plus. Mais les événements qui vont avoir lieu là-bas risquent d’avoir des conséquences terribles sur la suite de ses aventures. Et ce qui va se passer entre à Poudlard avec le tournois des Trois Sorciers en est la preuve flagrante. Comme Harry va faire pour s’en sortir cette fois ? C’est une question des plus importantes à se poser !

Aaah s’il y a une chose qu’on ne peut pas oublier dans l’univers d’Harry Potter c’est le Quidditch. Ce sport aimé de (presque) tout le monde et principalement de notre cher Harry. Et bien cela tombe bien car le tome un, une fois que nous avons laissé passer le passage obligatoire sur les Dursley nous avons le droit à la coupe du monde de Quidditch. Événement adoré par les sorciers qui ne va pas totalement se passer comme prévue par contre, mais ça c’est autre chose. J’ai beaucoup aimé cette coupe du monde déjà pour le retournement de situation à la fin, mais surtout car nous continuons d’en apprendre plus sur l’univers du livre. Il y a de nouveaux personnages qui apparaissent, comme Viktor Krum ou encore Winky. On a une autre vision du Quidditch aussi, plus professionnel cette fois. Et cet événement marque le début de problème assez important dans l’histoire aussi.

Évidemment le Quidditch n’est pas la partie la plus grande dans le livre. Le reste de l’histoire tourne principalement autour de la fameuse Coup de Feu et donc du tournoi des Trois Sorciers. Un tournoi qui regroupe trois champions qui vont se défier durant trois épreuves et qui récompensera à la fin le véritable champion. Et pour que cela soit encore plus intéressant : chaque champion provient d’une école différente. Donc nous rencontrons les élèves de Beauxbâtons et de Durmstrang qui se rajoute aux élèves de Poudlard. Le fait de rajouter ces deux écoles permet  d’étoffer encore un peu plus le background d’Harry Potter car à travers ces personnages nous découvrons un peu deux autres écoles de magies. Alors nous n’apprenons pas grand-chose, mais c’est déjà mieux que rien.

Pour continuer un peu plus sur les personnages je dois dire qu’il y en a un qui m’a vraiment tapé sur les nerfs : Percy Weasley. Alors depuis le premier tome je le hais de tout mon être, mais plus ça vient et plus ma haine à son encontre augmente car… mon Dieu qu’il est énervant ! Rien que de parler de lui me donne envie de frapper quelque chose – lui de préférence – de ce point de vue là il est à la même place que Gilderoy Lockhart qui est un fameux spécimen aussi.

Plus au niveau de l’histoire cette fois j’ai remarqué un détail qui date du premier volume. En effet dans le premier tome nous avons le personnage de Quirrell qui se fait passer pour un professeur lambda et bégayant alors qu’en fait il a accepté dans son corps Lord Voldemort. Dans le tome deux nous avons Tom Jedusor qui nous semble être un garçon cafteur, mais assez charmant, alors qu’en fait il est Voldemort mais avant de devenir celui que tout le monde connaît. Dans le troisième tome nous avons Sirius qui, d’un détenue d’Azkaban qui s’évade de prison pour tuer arriver Harry se trouve être en fait être le parrain de notre cher héros et il ne veut qu’une chose : l’aider. Il y a d’autre exemple comme Lupin qui se trouve être un lycanthrope (soit disant passant en s’appelant Lupin c’était une évidence) ou encore le rat de Ron qui n’est pas un simple rat. Bref les exemples sont déjà assez nombreux pour trois tomes.

Et bien dans ce quatrième tome on en remet une couche : à nouveau plusieurs personnages qui cachent pas mal de chose. Qui ? Ça je ne le dirais pas, mais ça reste un élément présent. D’un côté je me dis que c’est dommage que ce soit toujours la même idée qui est exploitée. Mais en même temps je me dis que c’est une bonne chose car ça nous montre que la plus inoffensive des brebis peu en fait être un loup féroce. Bon il ne faut pas non plus devenir comme Fol Œil – un nouveau personnage de ce tome, le professeur de défense contre les forces du mal – et être parano au point de voir des ennemis partout, mais ça reste une bonne leçon de moral je trouve.

Au final j’ai donc trouvé ce tome très bon à nouveau. Les choses sérieuses commencent enfin on le sent et on le voit tout de suite. Comme toujours même si j’ai eu un coup de cœur pour ce tome, il n’est pas parfait. Il y a des passages qui m’ont fait souffler de désespoir comme tous ceux où Percy était là ou encore ceux où Winky était en train de pleurer – ce qui signifie : à chaque fois qu’elle est présente. J’espère vraiment que Winky n’apparaît plus par la suite, ou alors très peu, rien que pour le fait qu’elle ne soit pas présente dans les films me donne envie de les revoir. Enfin je finirais sur une chose très simple : vivement la suite !

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citations :

« Harry s’aperçut alors que le hibou avait laissé tomber une lettre à ses pieds. Il se pencha pour la ramasser et reconnut l’écriture de Ron. À l’intérieur, il trouva un petit mot hâtivement rédigé.
Harry, PAPA A EU LES BILLETS. Irlande contre Bulgarie, lundi soir. Maman a écrit à tes Moldus pour leur demander qu’ils te laissent venir chez nous. Ils ont peut-être déjà eu sa lettre, je ne sais pas combien de temps met la poste des Moldus. Moi, en tout cas, je t’envoie Coq.
Harry s’arrêta sur le mot « Coq » puis il leva les yeux vers le minuscule hibou qui volait à toute vitesse autour de l’abat-jour accroché au plafond. Il se demandait en quoi il pouvait bien ressembler à un coq. Peut-être avait-il mal lu l’écriture de Ron. Il poursuivit la lecture de la lettre :
Nous allons venir te chercher, que ça plaise ou non à tes Moldus. Il n’est pas question que tu manques la Coupe du Monde, mais papa et maman pensent que ce serait mieux de faire semblant de leur demander la permission d’abord. S’ils sont d’accord, renvoie-moi Coq avec ta réponse illico presto et on viendra te chercher à cinq heures de l’après-midi dimanche prochain. S’ils ne sont pas d’accord, renvoie-moi Coq illico presto et on viendra quand même te chercher à cinq heures de l’après-midi dimanche prochain. »

« – Alors, ça lui plaît le travail, à Percy? dit Harry.
Il s’assit sur un des lits et regarda les Canons de Chudley filer sur leurs balais d’un bord à l’autre des affiches.
– Ca lui plaît? Tu plaisantes, répondit Ron d’un air sombre. Si papa ne l’y obligeait pas, il ne rentrerait plus à la maison. Le travail, c’est une obsession, chez lui. Surtout, ne lui parle pas de son patron, sinon tu n’en auras jamais fini. D’après ce que dit Mr Croupton… Comme je le faisais remarquer à Mr Croupton… Mr Croupton pense que… Mr Croupton m’a raconté… Si ça continue comme ça, bientôt, ils annonceront leurs fiançailles. »

« — Ah bon ? dit Ron, vaguement surpris. Et tu as combien de membres ?
— Si vous adhérez, ça fera trois.
— Et tu crois qu’on va se promener avec des badges sur lesquels il est écrit « sale » ? dit Ron.
— S-A-L-E ! répéta Hermione avec ardeur. Au début, je voulais l’appeler : Arrêtons les Mauvais Traitements Scandaleusement Infligés à nos Amies les Créatures Magiques et Luttons pour un Changement de leur Statut, mais les badges étaient trop petits. »

«  – Pourquoi faut-il qu’elles se promènent en troupeaux? dit Harry à Ron en voyant passer devant eux une douzaine de filles qui pouffaient de rire. Comment on fait pour en prendre une à part et lui demander si elle veut venir au bal ?
– Essaie avec un lasso, suggéra Ron. »

« -Est-ce qu’un jour, vous allez enfin prendre la peine de lire l’Histoire de Poudlard, tous les deux ?
-A quoi ça servirait ? dit Ron. Tu connais le bouquin par cœur, il suffit de te demander. »

*  *  *

À nouveau je vous montre la couverture canadienne des éditions Scholastic qui est a nouveau magnifique je trouve :

harry-potter,-tome-4---harry-potter-et-la-coupe-de-feu-290135

Publicités

3 réflexions sur “Harry Potter – Tome 4

    1. Aaah c’est un bon tome je l’avoue (même si Winky est assez chiante sur les bords tout comme Percy xD) mais je garde une préférence pour le 3 pour l’instant, mais à voir avec les trois derniers tomes qu’il me reste a lire car mon avis peu changer d’ici là ^^

      Aimé par 1 personne

  1. Ping : Bilan Août 2017 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s