Harry Potter – Tome 5

harry-potter,-tome-5---harry-potter-et-l-ordre-du-phenix-835224Titre : Harry Potter – Tome 5 : L’Ordre du Phénix

Auteur : JK Rowling

Maison d’édition : Gallimard

Collection : Grand format littérature

Date : 3 Octobre 2016 (première édition sortie le 3 Décembre 2003)

Papier : 29.50€

eBook : 8.99€

Résumé :

À quinze ans, Harry Potter s’apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s’il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n’a jamais été aussi anxieux. L’adolescence, la perspective des examens importants en fin d’année, et ces étranges cauchemars… Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d’une véritable lutte de pouvoir. La résistance s’organise autour d’Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours…

Mon avis :

Pour sa cinquième année à Poudlard, Harry Potter ne sait pas encore ce qu’il l’attend mais il ne va pas tarder à le savoir. Entre le fait que beaucoup de chose lui sont caché, le retour de Voldemort, le fait qu’il soit traité de menteur par tout le monde – ou presque -, la perte d’un être cher, un nouveau professeur diabolique et une épreuve des plus dure à affronter : Harry va avoir du travail. Il va devoir redoubler d’efforts pour surpasser tout ça, mais heureusement il n’est pas seul. Hermione et Ron sont toujours avec lui, mais il peut aussi compter sur Neville, Ginny et bien d’autres personnes. Mais… Cela sera-t-il suffisant ?

Avant de partir sur les personnages il faut bien que je parle de l’histoire. Et ce tome reste le plus conséquent des sept – ou oui selon ce que vous préféré si vous comptez le petit dernier – alors évidemment il y en a des choses à dire. Pour commencer : c’est enfin là où tout commence, Voldemort est de retour alors il est temps d’agir. Du moins… C’est ce qui devrait arriver, sauf que le ministère de la magie refuse de croire en son retour alors évidemment personne ne prépare rien du tout. Ou presque : l’Ordre du Phénix. Eh oui le titre n’est pas choisi au hasard : il s’agit d’un Ordre créé par Dumbledore et qui regroupe les gens qui croient en le retour de Vous-Savez-Qui et qui sont près à se battre pour défendre leur vie.

Ce tome cinq c’est vraiment un tournant de l’histoire je trouve. Depuis le début on suit Harry qui commence à grandir, qui découvre un monde de magie et qui se fait des amis. Là au contraire, et cela va de paire avec la fin du tome quatre, nous avons un Harry qui découvre aussi les mauvais côtés de sa vie. Les pertes, les combats, la peur, le désespoir, la solitude, le danger et la tristesse. On entre enfin dans l’action ici. Certes Harry avait déjà en quelques sortes combattu Voldemort, mais rien de ce qu’il avait fait avant n’a d’égale ce qu’il vit ici. Rien que pour ce détail j’ai trouvé le tome très intéressant. Alors malgré cela et vu la longueur du livre il y a évidemment des moments un peu plus long que les autres. Mais je les ai trouvés légitimes : après tout entre le danger et ses études il est normal que tout n’aille pas à la vitesse d’un vif d’or. Il y a des détails qui doivent prendre son temps. De plus dans ce tome Harry s’affirme beaucoup plus Le fait de diriger l’A.D. l’a aidé autant qu’il a aidé les autres.

Évidemment il y a un moment qui m’a fait pleurer toutes les larmes de mon corps. Oooh j’étais déjà préparé, je savais à quoi m’attendre mais en lisant les livres je me suis à nouveau attaché à ce personnage alors évidemment sa mort n’en a été que plus cruelle encore. C’est comme perdre quelqu’un une seconde fois, sauf qu’il s’agit là d’un personnage fictif. Je sais que les morts ne s’arrêtent pas là, dans la suite il y en aura bien plus encore, mais là c’est pour moi la mort la plus cruelle de toute. Aucune autre ne surpassera la douleur de celle-ci, même si j’aime beaucoup d’autre personnage qui ne survivrons pas jusqu’à la fin…

Comme dans tous les livres, il y a des personnages que j’aime et d’autre que je déteste. Je ne parlerai pas des personnages que j’aime, déjà parce que je pense qu’on a compris que j’étais dingue de Draco. Mais aussi parce que Sirius… Enfin, voilà je n’ai pas besoin d’en dire plus je pense. Cependant en dehors d’eux je dois avouer que Luna Lovegood m’a beaucoup plus. Son côté déjanté, loufoque, différente lui donne un côté attachante. Alors ce ne sera jamais l’un de mes personnages favori, mais au moins elle donne un vent de fraicheur à l’œuvre.

Mais à côté il y a aussi les personnages que je déteste. J’ai déjà parlé de Percy et là il continue comme toujours à me taper sur les nerfs, c’est même de pire en pire. Mais pour mon plus grand plaisir – merci JK Rowling – on m’offre ici deux nouveaux personnages. Alors l’une est détestable et l’autre inutile.

Je vais commencer par la deuxième : Cho Chang. Bon dire d’elle qu’elle est inutile est peut-être un peu fort, mais pas loin de la vérité. Je sais que beaucoup l’aiment, mais j’ai du mal à comprendre pourquoi. Mais à force d’y réfléchir je me suis dit que c’était parce que j’étais moi-même une fille. Car pour moi (et ce point est important, donc ne venait pas râler) Cho est le cliché ambulant des « filles » dans les livres depuis la première fois qu’elle est là. En effet : elle glousse, elle pleure, elle sort avec le mec le plus populaire qui – malheureusement meurt -, sur le côté elle en pince pour le héros et elle n’est que peu présente. Bref une fille comme on en trouve des centaines dans les livres. Alors oui entre elle et Harry il y a une petite attirance (car ça ne ressemble en rien à de l’amour, peu importe ce que vous me direz), mais… en quoi est-elle importante ? Je veux dire en tout et pour tout elle doit avoir trente lignes de dialogue, un baiser et le reste du temps elle pleure. En quoi ça fait d’elle un personnage intéressant, intriguant ou génial ? Je ne dis pas que mes personnages favoris sont mieux, mais au moins j’ai le plaisir de me dire qu’ils ont leur caractère propre et pas… rien.

Et ensuite nous avons Dolores Ombrage. Aaah voilà un méchant dans toute sa splendeur sauf que… Eh bien d’habitude j’adore les méchants, mais elle non. Pas du tout. C’est, à mon goût, le pire personnage de toute la saga. Les autres personnages que je n’apprécie pas on au moins une qualité : ils ont une raison d’être ce qu’ils sont. Ron c’est le meilleur ami du héros alors il est utile, mais pas au point de prendre la place d’Harry. Percy veut réussir à s’en sortir, même si pour ça il choisit le mauvais camp. Gilderoy Lockhart aime la célébrité et tien à cela. Mais elle… Elle suit les ordres aveuglément au point d’aller jusqu’à enfreindre les règles. Au fond c’est la définition même d’un méchant, ceux qu’on à du mal – voir qu’on est incapable – d’apprécier. En plus de ça elle cruelle, sadique, odieuse et stupide quand même sur certains points. Rajouter à cela que je déteste profondément le rose – couleur qu’elle a PARTOUT de ses habits à son mobilier !! – et vous comprendrais que je la hais au plus au point.

Sur ceux je vous laisse car j’ai un tome six à continuer et donc un Prince à retrouver. Encore une fois ça ne sera pas le tome le plus heureux de la saga, mais comme pour celui-ci : même si c’est cruel et dur au moins cela est réaliste. Si aucun personnage ne mourrait jamais dans Harry Potter ça serait stupide car dans chaque guerre il y a des morts. Et ceux dans les deux camps. Alors même si c’est difficile à lire parfois car c’est triste, au moins c’est réaliste et j’aime ça.

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citations :

« Il n’en était pas moins irritant de se voir conseiller la prudence par un homme qui avait passé douze ans à Azkaban, la prison des sorciers, s’en était échappé, avait tenté de commettre le meurtre pour lequel on l’avait condamné à l’origine et s’était enfui sur le dos d’un hippogriffe volé. »

« — Parfait, dit Lupin lorsqu’il vit entrer Tonk et Harry. Je pense qu’il nous reste à peu près une minute. Nous devrions peut-être sortir dans le jardin pour nous tenir prêts. Harry, j’ai laissé un mot à ta tante et à ton oncle pour leur dire de ne pas s’inquiéter…
— Ils ne s’inquiéteront pas, assura-t-il.
— …que tu es en sécurité…
— Ça va les déprimer.
— …et que tu les reverras l’été prochain.
— C’est vraiment indispensable ?
Lupin sourit mais s’abstint de tout commentaire. »

« —  Qu’est-ce que tu veux dire ? demanda Harry en sautant à bas de sas chaise.
—  Avec les Oreilles à rallonge, on a surpris une conversation entre maman et papa il y a quelques semaines, expliqua Fred, et d’après ce qu’ils disaient, Dumbledore avait beaucoup de mal à trouver quelqu’un cette année.
—  Pas étonnant quand on voit ce qui est arrivé aux autres derniers, fit remarquer George.
—  Un renvoyé, un mort, un amnésique et le dernier enfermé dans une malle pendant neuf mois, dit Harry en comptant sur ses doigts. Oui, ça se comprend. »

« Les paroles de Fred mirent un certain temps à éclipser les préoccupations de Mrs Weasley en matière de pyjamas.
— Son… Mais… Ron, tu n’es pas…
Ron montra son insigne.
Mrs Weasley poussa un cri aussi perçant que celui d’Hermione.
— Je n’arrive pas à le croire ! Je n’arrive pas à le croire ! Oh, Ron, c’est tellement merveilleux ! Un préfet ! Tout le monde l’a été dans la famille !
— Et Fred et moi, on est qui ? Des voisins de palier ? s’indigna George. »

*  *  *

Encore une fois je vous offre la magnifique couverture canadienne :

harry-potter,-tome-5---harry-potter-et-l-ordre-du-phenix-290136

Publicités

Une réflexion sur “Harry Potter – Tome 5

  1. Ping : Bilan Août 2017 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s