Déferlante

deferlante-754054Titre : Déferlante

Auteur : Lily Haime

Maison d’édition : MxM Bookmark

Collection : Coming of age

Date : 10 Mars 2016

Papier : 20€

eBook : 5.49€

Résumé :

 « C’est avant tout une histoire entre l’homme et la mer ; entre le cœur et les vagues. »

Lill surfe depuis qu’il sait marcher. Il adore Malibu, cette vie entre le sable et l’eau ; son père et ses amis, la tranquillité de son quotidien. Il a accroché un hamac dans sa chambre pour écouter le chant de l’océan. Il a le cœur à la bonne place, et la tête sur les épaules.
Tout pourrait être parfait, sans remous et sans houle, s’il n’y avait pas Lara et Aidan.
Lara, cette grande sœur qui a grandi à New York, très loin de la Californie. Elle est comme un rappel constant que Diane, leur mère, n’a jamais voulu de lui. Quand il regarde Lara, Lill a l’impression de ne pas être « assez »… De ne l’être pour personne… Un sentiment qui le hante depuis son plus jeune âge.
D’avantage encore lorsqu’il rencontre Aidan, le petit ami de Lara.
Aidan qu’il voudrait détester, mais par qui il ne peut s’empêcher d’être intrigué.
Aidan qui le met mal à l’aise, qui lui pose trop de questions.
Aidan qui le regarde et qui le voit vraiment.
Aidan qui sera là à l’aube des plus beaux jours.
Au crépuscule des plus sombres…

« C’est une histoire entre l’océan et moi. »

Mon avis :

Au premier abord, en lisant juste le résumé, je me suis dit « ça ressemble à mon histoire, avec Austin et Shawn, vu que le héros, Lill, va clairement tomber amoureux du copain de sa sœur. ». Ça se comprend dès le résumé, mais cela n’a rien à voir. Alors, si, Lill sera bien amoureux du petit ami de sa sœur, mais c’est tout. Le reste est tellement différent, tellement mieux, tellement intense, tellement immersif, que j’en ai été bouche bée. Pourtant je savais à quoi m’attendre, Lily Haime est un auteur fabuleux, elle sait manier les mots avec talent, elle nous fait tout ressentir, tout vivre, exactement comme ci nous étions dans l’histoire. Et cette fois encore, elle le fait magnifiquement bien, c’est même plus que tous ça.

Nous suivons Lill, un jeune homme de dix-sept ans, qui a des amis formidables, un père aimant, une passion magnifique, une homosexualité acceptée de tous, le tout à Malibu, petit coin de paradis. Malheureusement, sa vie n’est pas toute rose. Entre une mère qui ne l’a jamais désiré, qu’il n’a même vu qu’une fois au cours de sa vie, et une sœur qui a tout pour elle, et qui lui tape sur le système, Lill a beaucoup de doute. Il a toujours l’impression qu’il n’est pas assez, et qu’il ne le sera jamais pour personne.

C’est là qu’intervient Aidan. Petit ami de Lara, un peu sarcastique, difficile à comprendre au premier abord, et tellement plus par la suite. J’ai tout de suite accroché à ce personnage, ces yeux verts qui doivent être magnifiques, son corps qui ferait se damner un ange, et surtout la force de son amour. Tout ce qu’il accepte, vie, prouve, dit, bref tout ce qu’il fait pour ou grâce à Lill, j’ai trouvé ça parfait. Il m’a touché de la plus belle façon qui soit.

Lill aussi est un très beau personnage. Quand il parle du surf, de l’océan, et de tout ce qui fait sa passion, c’est renversant. Plus d’une fois à travers les lignes, j’avais l’impression d’entendre la mer, et de la sentir aussi. Pourtant, je n’habite pas vraiment à côté, je peux vous l’assurer. Mais tout est tellement beau dans ce livre, que j’ai vraiment eu l’impression de vivre l’histoire avec Lill.

Il y a trois grandes parties dans ce livre. La première m’a fait penser au mot : Émotion. Car c’est sûrement ce qui décrit le mieux ce passage. C’est là que nous rencontrons chaque personnage, que nous apprenons à les connaitre, à les aimer, ou à les détester. Ensuite, pour la deuxième partie, c’était plutôt : Découverte. Il se passe beaucoup de choses dans cette partie, comme dans les deux autres évidemment. Mais là, nous découvrons plus choses, plusieurs personnalités, plusieurs détails importants pour la suite.

Et pour la troisième partie, sans aucun doute, c’était surtout le mot : Bouleversement. C’est la partie qui m’a fait le plus pleurer, le plus souffrir, mais aussi sourire, bien sûr. Mais là, j’ai eu peur, pour beaucoup de choses, mais surtout pour Lill. Et pour Aidan. Je ne vous dirai pas pourquoi, à vous de le découvrir, mais c’est ce que j’ai ressentit pendant une centaine de pages. La peur, la crainte, le doute.

C’est ça qui est beau dans ce genre de livre, quand on arrive à être tellement dans l’histoire, que les sentiments des personnages, deviennent les nôtres. Et c’est pour ça que j’aime cette histoire, et je n’ai pas peur des mots en disant que je la trouve parfaite.

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citation :

« Je fonçai vers les vagues, attrapant ma planche au passage et me jetai aussitôt dans l’eau.
Il y eut d’autres flashs.
Des voix qui m’encouragèrent.
Des regards braqués sur moi.
Des rires et des sourires.
Je me contentai de redevenir moi. De reprendre possession de mon corps. De quitter le monde dans lequel Aidan m’avait enfermé.
J’étais Lill.
Juste ça.
J’étais moi.
Amoureux de lui.
Oui, j’en étais fou. Complètement malade. C’était gravé dans ma peau, dans ma chair. C’était irrémédiable, irrévocable. Définitif. Et sans appel.
Le couperet de la justice venait de tomber.
J’étais condamné. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s