Vespéral

vesperal-835498Titre : Vespéral

Auteur : Leta Blake & Indra Vaughn

Maison d’édition : Juno Publishing

Collection : Modern Love

Date : 2 Septembre 2016

Papier : 20€

eBook : 5.49€

Résumé :

Un prêtre et une rock star peuvent-ils obéir à l’appel de l’amour ?

Il y a dix-sept ans, l’amitié d’enfance de Jasper Hendricks et de Nicholas Blumfeld s’est transformée en une magnifique histoire d’amour secrète. Ils ont passé plusieurs mois idylliques ensemble jusqu’à ce que l’appel du sacerdoce Catholique de Jasper devienne impossible à ignorer. Démuni, Nicky a suivi sa propre trajectoire vers la célébrité, mais il n’a jamais cessé de regarder en arrière. Aujourd’hui, Jasper repousse les frontières comme prêtre gay, travaillant dur pour aider la jeunesse vulnérable LGBTQ. Il est déterminé à apporter des changements au sein de l’église et du monde. Respecté, admiré et bien dans sa peau, Jasper a longtemps ignoré sa solitude.

En tant que Nico Blue, guitariste et compositeur du groupe Vespéral, Nicky a conquis le cœur de millions de gens. Lui et ses acolytes ont fait le tour du monde, mettant leurs fans en feu avec leur musique. Engourdi par la drogue et alimenté par une colère bouillonnante, Nicky se sent complètement seul. Lorsque les membres de Vespéral sont forcés de devenir sobres, Nicky revient chez lui, là où tout a commencé. Les carrières de Jasper et de Nicky ont gouverné leur vie depuis qu’ils se sont séparés à l’adolescence. Lorsqu’ils se retrouvent à nouveau face à face, ils doivent choisir entre les fantômes persistants du passé ou la promesse d’un nouvel avenir.

Mon avis :

Nicky est une rock star relativement connu, qui enchaîne les concerts grâce à la drogue. Seulement à un moment donné cela ne peut plus durer, et par les forces des choses le groupe Vespéral est obligé de prendre une pose pour devenir sobre. Tandis que les autres membres du groupe vont dans des endroits spécialisés, Nicky lui décide de rentrer chez lui dès qu’il le peut. Il sait que rentrer chez lui ne peut que lui être bénéfique, si du moins il arrive à canaliser sa colère par rapport à Jasper, l’homme qu’il a toujours aimé. Jasper de son côté est devenu prêtre tout en assumant pleinement le fait d’être gay. Il a ouvert un refuge pour les jeunes qui n’ont aucun autre endroit où aller et se contente de sa petite routine quotidienne. Routine qui se voit vite bousculer par le retour de Nicky.

Vespéral c’est le genre de roman que j’adore lire. Ceux qui me transportent dans une myriade d’émotion différente. Nicky et Jasper sont autant différents que possible, l’un est prêtre tandis que l’autre est une rock star et ancien drogué. Et cela marche vraiment bien, les émotions sont présentes, l’histoire est magnifique et la plume est addictive.

Plus d’une fois au court du roman j’ai eu envie de donner des claques à Nicky et à Jasper. Car vraiment ils en méritent plus d’une. Mais au final ce que l’on retient surtout c’est que c’est une magnifique histoire d’amour, ponctué de problème, de doute et d’incertitude.

L’un des thèmes de ce roman, bien évidemment, c’est aussi la religion. C’est un thème assez peu représenté dans les lectures MM. Pour beaucoup la religion et l’homosexualité ne fait pas bon ménage. Alors voir ce thème, apporté par un personnage lié à la prêtrise, ce n’est pas rien ! Surtout que l’autre thème apporté par cette histoire il s’agit de la vie de certaine rock star, qui est mélangée à la drogue ou autre dépendance dans le même genre. Ce sont deux sujets assez durs à aborder, deux sujets que je ne maîtrise pas obligatoirement, mais que j’ai trouvés vraiment très bien amené et très bien développé.

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citations :

« Rentre bien, Père Jazz.
Il lui fallut du temps pour taper la réponse, car ses doigts tremblaient trop.
Si tu pouvais revenir en arrière et parler à ton toi de l’époque, qu’est-ce que tu lui dirais ?
Il fallut une bonne minute pour qu’une bulle indiquant une future réponse apparaisse, et elle disparut et réapparut trois fois avant de rester pour un temps indéterminé. Lorsque la réponse arriva, Jasper eut l’impression qu’il avait retenu son souffle bien trop longtemps.
Je me dirais de ne pas avoir autant peur. D’essayer de communiquer avec ma mère et mon père. Je me dirais d’essayer de dépasser mes limites auto-imposées parce que la cage n’est pas réelle.
Jasper fixa le texto tandis que le monde s’obscurcissait autour de lui. Une autre bulle de réponse apparut :
J’en ai trop dit ? Tu pensais plutôt aux chiffres du Loto de la semaine dernière ? Ou simplement à pas de drogues ?
Non, répondit Jasper. Ta réponse était parfaite. »

« — Jusqu’à un certain point, oui. C’est devenu douloureux après un moment et ensuite j’ai juste acheté les albums. Les chansons étaient…
Il baissa les yeux.
— Elles n’étaient pas trop dures à comprendre.
— Parce qu’elles parlent de toi.
— Je ne pouvais pas m’empêcher de les acheter.
Jasper gloussa, mais c’était un rire souligné par une touche d’amertume.
— Tu sais que j’ai toujours été vaniteux et je dois admettre qu’une partie de moi voulait voir ce que tu chanterais à mon sujet la fois suivante.
Sa gorge claqua lorsqu’il avala, la honte s’affichant insidieusement dans son expression.
— Je ne savais jamais ce que je préférerais quand je voyais un nouvel album sortir : que tu sois passé à autre chose et que tu aies trouvé quelqu’un d’autre sur qui écrire tes chansons, ou que tu écrives toujours des chansons pour moi. Un homme vraiment bon, un bon prêtre aurait voulu que tu trouves l’amour et le bonheur, et il l’aurait voulu de tout son cœur.
Jasper se racla la gorge et secoua la tête, ses yeux brillant dans la faible lumière.
— Je n’ai jamais admis ça auparavant. Peut-être même pas à moi-même. Nicky, il est possible que je ne sois pas un très bon prêtre. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s