Starless Sky – Tome 2 (Service Press)

starless-sky-2eme-mouvement-nishibi-827918Titre : Starless Sky – Tome 2 : Nishibi

Auteur : Isabelle Wenta

Maison d’édition : Voy’el

Collection : Y

Date : 9 Septembre 2016

Papier : 17€

eBook : 4.99€

SERVICE PRESS

/!\ Certains détails du résumé ou de mon avis peuvent spoiler le tome 1 /!\

Résumé :

La vie semble sourire aux cinq jeunes membres de Nothing Else. Leur dernier album est un succès et ils enchaînent les concerts, remplissant les salles de fans hystériques. Mais tout n’est pas si rose qu’il y parait. Si Kazuo, le sombre et charismatique leader, semble bien décidé à garder ses secrets pour la sauvegarde du groupe, Ash, le bassiste, et Sato, le batteur, ont enfin vaincu leurs démons et gagné le droit au bonheur.

Mais pour Kiyoshi, le jeune guitariste  écorché vif, c’est la croisée des chemins. Gravement blessé lors d’un concert qui a viré au drame, c’est non seulement sa carrière mais aussi sa vie qui sont en jeu. Le salut lui viendra-t-il d’un fantasque lutin à la voix d’or et aux cheveux de flammes ?

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier les Éditions Voy’el pour ce Service Press et pour leur confiance.

Nothing Else a récupéré chacun de ses membres, plus aucun d’eux ne souhaite prendre la porte de sortie, mais voilà qu’un autre drame vient jouer les troubles fêtes. Alors qu’Ash et Sato vivent sur un petit nuage, Kiyoshi, lui, va vivre un calvaire… Car lors d’un concert ce dernier est grièvement blessé à la main, et cela peut lui coûter très cher…

J’ai adoré retrouver Nothing Else. Enfin, pas qu’il m’ait manqué longtemps vu que j’ai enchaîné les deux tomes. Chaque membre à un petit quelque chose qui me plaît : Ash et son côté protecteur, Hikari qui a du mal à tenir en place, Sato qui lui est beaucoup plus calme, Kazuo et le secret qu’il cache, et bien sûr Kiyoshi l’écorché vif…

Le personnage qui me plaît le plus c’est Ash, je l’adore tout simplement. Mais je dois avouer avoir un grand faible pour les personnages brisés, c’est donc naturellement que mon second choix se porte sur Kiyoshi. Et ce dernier va en baver dans ce tome. Mais il n’est pas le seul…

J’avais déjà versé des larmes dans le premier tome, mais dans celui-ci j’ai failli me transformer en fontaine… Je suis très émotive et empathique alors ce ne m’étonne guère, surtout au vu de ce que vivent les deux personnages dont on parle le plus dans ce tome.

Mais en dehors des larmes que j’ai versé, c’est à nouveau une histoire qui m’a beaucoup plus que j’ai eu entre les mains. Une histoire pour laquelle j’attends avec une grande hâte le prochain tome, qui à mon grand soulagement ne va pas tarder à arriver.

Ma note : 4.5/5

Citations :

« — C’était vraiment pas la peine que je sorte de l’hôpital, si c’est pour me retrouver dans une autre prison ! Pourquoi tu me boucles pas dans ma chambre, pendant que tu y es ?
C’est pas l’envie qui m’en manque. Comme ça, je serai le seul à te voir…
— Kiyoshi, calme-toi.
Hikari demeurait imperturbable, en apparence, face à la colère de son camarade.
— Rassieds-toi et mange.
Je deviens totalement cinglé ! Mais si on sort, d’autres poseront les yeux sur lui… et je ne le veux pas. Je veux… le garder pour moi et… Et tu vas aller prendre une douche froide, mon vieux Akira, parce que tu ne tournes vraiment plus rond ! »

« J’ai eu l’impression… qu’il en avait envie aussi. Mais c’est stupide. On est amis, c’est tout. Kiyoshi ne peut pas s’intéresser à moi. Sinon, il y a longtemps qu’il me l’aurait fait comprendre. Et qu’est-ce qu’il pourrait bien me trouver ? Il peut avoir tous ceux qu’il veut. Et moi je… Les hommes, c’est pas mon truc…
Il sortit le gâteau du four et le posa sur le plan de travail. Ôtant ses gants, il s’appuya des deux mains à la surface blanche et froide.
Jamais de toute ma vie je n’ai regardé un mec autrement que comme un copain. Alors, pourquoi…? Pourquoi je tremble quand je le regarde ? Quand je le touche ? Pourquoi j’ai si froid la nuit, quand je ne peux pas dormir et que je le sais si proche ? Pourquoi j’ai eu mal à hurler, à l’hôpital ? Pourquoi je sais que je l’aurai suivi s’il était mort ? »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s