Mad Creek – Tome 1 (Service Press)

mad-creek-tome-1-comment-hurler-a-la-lune-1169504Titre : Mad Creek – Tome 1 : Comment hurler à la lune ?

Auteur : Eli Easton

Maison d’édition : MxM Bookmark

Collection : Romance

Date : 10 Avril 2019 (eBook) / 13 Mai 2019 (Papier)

Papier : 16€

eBook : 5.99€

SERVICE PRESS

Résumé :

Le shérif Lance Beaufort n’allait pas laisser les problèmes s’installer dans sa ville, non monsieur ! Isolée dans les montagnes de Californie, Mad Creek a des secrets à protéger, comme le fait que la moitié de ses habitants sont des Canithropes, des chiens qui ont gagné la capacité à prendre forme humaine. Le fait que Lance descende de border collies fait de lui un gardien des plus avertis.
Tim Weston est à la recherche d’un refuge. Ayant appris que son patron avait déposé des brevets en son propre nom pour tous les hybrides végétaux qu’il avait créés, Tim a quitté son emploi. Quand une cliente lui vient en aide et le laisse utiliser son chalet à Mad Creek, il voit l’opportunité d’un nouveau départ. Mais le timide jardinier bafouille et passe pour un menteur auprès des étrangers, en particulier auprès d’un magnifique alpha tel que le shérif Beaufort.
Les poils de Lance s’hérissent face à ce jeune étranger dégingandé. Il s’inquiète de l’arrivée de producteurs de marijuana à Mad Creek et n’est pas convaincu par l’histoire de ce gamin. Il décrète alors qu’un peu de travail sous couverture est de rigueur. Le jour où Tim percute un border collie noir avec sa voiture et décide de l’adopter, c’est l’amour au premier regard pour le jardinier et le chien intérieur de Lance. Prétendre être un animal de compagnie va mettre le shérif Beaufort dans de beaux draps !

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier MxM Bookmark pour ce Service Press et pour leur confiance.

Lance est le shérif de Mad Creek, une ville à l’apparence normale qui regorge en vérité de métamorphe chien. Lance ne vit que pour son travail et ses proches. Aussi, quand un nouvel arrivant sent la marijuana à plein nez, il est sur le qui-vive. Il ne compte pas rester là sans rien faire face à un étranger qui pourrait poser problème !

J’ai l’habitude de lire des livres qui parlent de métamorphes, mais rare sont ceux qui ont comme sujet principal les chiens. C’est pourquoi j’ai été tenté par ce livre. L’originalité est un plus qui m’a intrigué.

Nous découvrons Tim, un jeune homme assez réservé qui vient d’arriver à Mad Creek. Il a quitté son ancienne vie précipitamment en apprenant que son patron, et ami, lui a volé purement et simplement son travail. Mad Creek est une nouvelle chance pour lui de recommencer à vivre. Mais sa première rencontre avec le shérif de la ville va mal se passer. Il empeste l’herbe et est sur la défensive, allant même jusqu’à mentir sans pouvoir s’en empêcher. Il va donc attirer sur lui tous les soupçons. Malgré tout, il croit en le futur que cette ville peu lui apporter et peut-être n’a-t-il pas tort !

J’ai trouvé Tim assez attachant. Il est très nerveux, surtout au début, mais petit à petit nous découvrons qui il est vraiment. Et notamment quand il commence à vivre avec un chien : Chance. Ce chien n’est pas n’importe qui, c’est le shérif qui souhaite découvrir les petits secrets de Tim. Et si l’action est loin d’être louable, j’ai adoré son initiative. Parce que  ça nous permet de voir la vraie facette de Tim. Un homme plein de vie, qui a de l’amour à revendre et qui a terriblement besoin d’en recevoir car il le mérite !

Pour ce qui est du shérif, je l’avoue, j’ai aussi eu un faible pour lui. Lance est un vrai mâle alpha, autant dans sa façon d’être que quand il parle. Mais aux côtés de Tim, que ce soit en tant qu’humain ou en tant que chien, il va se rendre compte qu’il peut être différent et que ce n’est pas une mauvaise chose.

Le livre est assez court et certains passages peuvent paraître rapides. Pour ma part, je n’ai pas été choqué par ce point. Quand il est question de métamorphe, les relations sont souvent développer rapidement. Car l’animal ne réfléchit pas autant que l’humain, pour lui si la personne lui plaît alors il le désire à ses côtés. Évidemment pour les personnages humains, c’est une autre histoire. Mais dans tous les cas, j’ai trouvé la romance adorable dans ce livre. Même si les personnages m’ont rendu folle à plusieurs reprises et j’ai même été jusqu’à pleurer à un moment donné.

Et enfin je souhaite parler de la mère de Lance. Cette femme est un véritable bijou et même si, comme son fils, elle ne fait pas toujours les bons choix, c’est vraiment un très bon personnage. Elle rajoute une bonne dose d’humour et de franc parlé à l’histoire. Sans elle, je doute que les personnages aient eu la même avancée.

Au final, j’ai donc passé un bon moment de lecture. Il y a de l’humour, beaucoup de sentiment fort, des émotions qui peuvent être ressenti par le lecteur et des personnages intéressant. Je sais déjà sur qui sera le prochain tome et autant dire que j’ai hâte de voir ce que ça va donner !

Ma note : 4/5

Citations :

« — N’importe quel idiot peut voir que ce n’est pas un baron de la drogue. Et même s’il fait pousser un peu d’herbe, eh bien, la belle affaire. Ça m’arrivait de me rouler un joint de temps à autre. On devient plus gentil et le sexe est plus facile.
— Maman !
Elle leva les yeux au ciel.
— Je te jure, je n’aurais jamais dû te laisser jouer à rapporter quand tu étais ado. Un de ces bâtons est clairement resté coincé dans ton derrière. Maintenant, je retourne là-bas remuer cette sauce au fromage ou elle va brûler. Essaie de te socialiser, Lance. Tu pourrais finir par aimer ça. »

« — Merci, mais je ne devrais probablement pas boire. Je dois rentrer en voiture chez moi. Je ne voudrais pas que le shérif s’occupe de mon cas.
Il gloussa nerveusement.
— Je peux vous reconduire, dit Lance fermement.
— Euh… mais ma voiture resterait ici.
— Je peux venir vous chercher demain et vous ramener pour que vous la récupériez.
Tim cligna des yeux.
Trop loin. Lâche du lest, mon grand.C’était difficile. Son chien était incroyablement excité de retrouver Tim, comme s’il ne l’avait pas vu depuis des lustres ! Il sautait en rond à l’intérieur de Lance, le rendant dingue. Sans oublier sa possessivité naturelle qui l’avait submergé en le voyant parler à Janine. Lance avait envie de se jeter sur Tim et de le tirer jusque chez lui ou… ou quelque chose.
Il avait envie que Tim l’apprécie. Qu’il l’apprécie, lui. Ou qu’au moins, il ne le méprise pas. Ce serait un début. »

« Tim fourra son visage dans le poitrail du chien.
— Tu as raison, dit-il d’une voix étouffée. Je ne peux pas avancer dans la vie en étant retenu par la peur.
Il leva le nez, souriant.
— Hé, peut-être que c’est pour ça que tu es dans ma vie, hein ? Pour m’apprendre à saisir ma chance ? Je l’ai fait une fois avec toi, et regarde à quel point ça s’est bien passé.
Chance lui lécha le visage.
— Je devrais sauter sur le shérif McSexy, c’est ça ? Ou au moins me jeter sur son chemin comme une demoiselle de l’ère victorienne. En supposant qu’il revienne un jour dans le coin.
Chance aboya d’affirmation. Il allait s’en assurer. »

Une réflexion sur “Mad Creek – Tome 1 (Service Press)

  1. Ping : Bilan Avril 2019 – Les lectures d'Oriane

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s