The Mortal Instruments – Tome 6

la-cite-des-tenebres-tome-6-la-cite-du-feu-sacre-591760Titre : The Mortal Instruments – Tome 6 : La cité du feu sacré

Auteur : Cassandra Clare

Maison d’édition : Pocket Jeunesse

Collection : /

Date : 5 Juin 2015

Papier : 19.90€

eBook : 13.99€

Résumé :

Les ténèbres s’abattent sur le Monde Obscur. Le chaos et la destruction se propagent à une vitesse terrifiante. Clary, Jace, Simon et leurs compagnons rassemblent leurs forces pour faire face au démon le plus puissant qu’ils aient jamais affronté : Sébastien, le frère de Clary. Rien ne semble pouvoir l’arrêter. L’unique espoir de l’anéantir se trouve au cœur du Royaume des Démons. Mais, pour les Chasseurs d’Ombres, ce voyage exige de lourds sacrifices. La quête s’annonce plus difficile que jamais…

Mon avis :

Clary et ses amies sont de plus en plus en danger. Tout cela à cause de Sebastian qui sème la terreur dans tous les instituts. Les Chasseurs d’Ombres n’ont  pas de quoi le vaincre et le nombre d’alliés de Sebastian ne cesse de croître. Pour l’empêcher d’agir, nos héros n’ont qu’une seule option : se rendre dans un endroit synonyme de mort. Parfois pour sauver le monde il faut savoir ce sacrifié, et ça Clary et ses amis l’ont bien compris.

Après nous avoir laissé sur un épilogue plus que difficile – à mes yeux en tout cas – la saga principale de Cassandra Clare touche à sa fin. En effet, l’histoire de Clary, Jace, Alec et des autres personnes se finit avec ce tome. Et même si on se doute qu’on les reverra dans d’autres livres, que ce soit dans les nouvelles ou dans la saga Renaissance, ça n’en reste pas moins une fin. Et autant dire que je redoutais ce moment. Quitter un univers n’est jamais facile, mais encore moins quand ce dernier est un de nos favoris. Il m’a fallu du temps pour me remettre de mes émotions même si je ne pense pas pouvoir me remettre de tout un jour.

Nous découvrons dès le prologue quelques nouveaux personnages dont la famille Blackthorn et la jeune Emma Carstairs. Normalement, si vous avez lu chaque tome de la saga principal et des Origines ces noms ne vous seront pas inconnus et c’est normal. En tout cas nous rencontrons donc Emma et son plus proche ami Julian Blackthorn. Ces derniers se trouvent à l’Institut de Los Angeles quand Sebastian l’attaque et il ne fait pas dans la dentelle. J’ai adoré découvrir ces deux personnages là, ainsi que les autres membres de la famille de Julian, car ils seront les héros de la saga Renaissance que je compte bientôt lire. Donc de pouvoir les découvrir, avoir une idée de leurs relations à tous et quelques faits de leur vie c’est très intéressant. Et cela à clairement piqué mon intérêt pour la suite.

Ensuite ce tome est juste génial, impressionnant, poignant et il m’a fait passer par toute une palette d’émotion. Déjà la tristesse et la frustration car Alec et Magnus s’étaient séparé dans le tome précédent, mais aussi de joie par rapport à des personnages comme Simon, Isabelle ou encore le couple Clary et Jace. J’ai aussi été choqué à plus d’une reprise, notamment via le personnage de Raphael, Frère Zachariah, Simon ou encore de Jonathan. Mais au final, peu importe à quel point ce tome est dur parfois, il n’en reste pas moins un de mes tomes favoris. Car il nous montre enfin l’étendue de chaque personnage, l’aboutissement de tout ce qui a été commencé et la conclusion heureuse pour plusieurs couples. En plus à la fin on retrouve certains personnages que nous n’avions pas vus depuis un moment et ça a été un vrai plaisir de voir.

Au final si je devais parler des six tomes dans son ensemble, ça prendrait vraiment longtemps. Mais je dirais simplement que cette série à tout pour plaire. Il y a une tonne de chose intéressante, des personnages charismatique et haut en couleur pour certain, des intrigues longues et des ennemis qui valent le détour. Chaque fait ou détail fini par avoir son importance et ça c’est un très bon point pour l’auteure.

Il y a suffisamment de personnages différents pour que vous en trouviez au moins un qui vous plaise. Pour ma part mon choix s’est porté sur Alec, Magnus et Simon. Ces trois personnages ont été mes coups de cœur du début jusqu’à la fin. Aucun des trois n’a une vie facile, mais ils font tout pour que ça aille de l’avant. C’est donc sans surprise que mon couple favori se trouve être Alec et Magnus, alias Malec. À côté il y a aussi des personnages que j’ai détesté bien sûr, notamment Maureen, la Reine des fées ou encore Asmodée. D’autres m’ont vraiment étonné, là je peux citer Raphael ou encore Clary et Simon qui sont sûrement ceux qui évoluent le plus durant l’histoire. Après tout au début ils n’étaient que deux terrestres. Bref vous l’aurez compris j’ai plein d’avis sur chaque personnage, mais au fond ils m’ont tous plu à un moment – même les pires d’entre eux – car ils font de l’histoire ce qu’elle est.

Ce que je retiens surtout c’est que l’aventure de The Mortal Instruments n’est pas finie. Il me reste deux recueils de nouvelle, d’autre nouvelles encore sur le côté, plusieurs tomes à part, une saga et des mangas (aussi appelés Graphic Novel en anglais). Par la suite, deux autres sagas viendront même se rajouter à ça et d’autre spin off. Je vais donc continuer à profiter du monde obscur en espérant ne jamais en sortir !

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citations :

« — Qu’est-ce que tu offrirais à quelqu’un qui joue du piano ?
— Un piano.
— Simon…
— Un énorme métronome qui pourrait aussi servir de massue ?
Pour toute réponse, Clary poussa un soupir exaspéré. »

« — Je n’ai pas fait de gâteau, répéta Alec, pour trois raisons. Un, parce que je n’ai pas les ingrédients. Deux, parce que je ne sais pas faire les gâteaux.
Il marqua une pause. Après avoir dégainé son épée qu’il adossa à la paroi de la caverne, Jace demanda d’un ton las :
— Et trois ?
— Parce que je ne suis pas votre larbin, répliqua Alec, content de lui.
Clary ne put s’empêcher de sourire. »

« — La première fois que tu m’as vu, je parie que tu ne t’es pas dit : « Je vais mourir  cause de ce gars », lâcha Jace en regardant ses mains accrochées autour de ses genoux.
— La première fois que je t’ai vu, j’avais envie qu’on te renvoie à Idris.
Comme Jace le dévisageait d’un air incrédule, Alec haussa les épaules.
— Tu sais bien que je n’aime pas les changements.
— Mais je suis un garçon attachant en fin de compte, dit Jace avec assurance.
— Oui, un peu comme le lierre, ou les verrues plantaires. »

Une réflexion sur “The Mortal Instruments – Tome 6

  1. Ping : Bilan Septembre 2018 – Les lectures d'Oriane

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s