Ce que veulent les âmes – Tome 1 (Service Press)

ce-que-veulent-les-ames-tome-1-initiation-1087617Titre : Ce que veulent les âmes – Tome 1 : Initiation

Auteur : Laura Collins

Maison d’édition : MxM Bookmark

Collection : Onirique

Date : 27 Août

Papier : 16€

eBook : 5.99€

SERVICE PRESS

Résumé :

Après avoir été admise à l’hôpital pour un nouveau malaise inexpliqué, Sarah fait la connaissance de Nathan, un interne en neurologie. Mais ce n’est pas le médecin qui s’intéresse à elle, c’est le chasseur d’âmes. Très vite, il va faire voler en éclats toutes ses certitudes, lui révélant qu’elle possède un don identique au sien. Un don étrange qu’il vaut mieux savoir maîtriser. L’accepter signifie mener une nouvelle vie : angoissante et parfois compliquée, car lourde de secrets. Et même si Nathan se révèle patient et séduisant à souhait, Sarah parviendra-t-elle à franchir le pas, à surmonter ses peurs et les difficultés afin de devenir une chasseuse d’âmes à son tour ?

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier MxM Bookmark pour ce Service Press et pour leur confiance.

Sarah ne comprend pas vraiment ce qui lui arrive. C’est la deuxième fois qu’elle ressent une sensation très étrange qui lui fait perdre connaissance. Réveillée à l’hôpital avec une meilleure amie et une mère très inquiètes, elle ne sait pas quoi leur dire pour ne pas leur faire peur. Mais la vérité c’est qu’elle-même ne sait pas trop ce qui lui arrive. Mais quand l’un des internes vient la voir pour lui dire qu’il peut l’aider, elle ne sait pas quoi faire. Doit-elle lui faire confiance et lui parler de ce qu’elle vit, au risque de finir en psychiatrie, ou doit-elle tout garder pour elle au risque de passer à côté d’une aide précieuse ?

Ce qui m’a attiré pour ce roman, c’est sa couverture. Je l’ai vu passer plusieurs fois sur Netgalley au point de me faire dire « oui il faut que je lise ce livre ». Juger un livre sur sa couverture ce n’est pas souvent une bonne idée, mais cela m’arrive assez souvent. Et c’est normal je dirais, une belle couverture attire toujours l’œil plus facilement. C’est donc comme ça que je me suis lancé dans l’aventure de Sarah.

Sarah est traductrice, elle adore son travail et aime se perdre dans ce dernier. Pour elle les mots sont importants. Mais voilà, quand elle fait un second malaise qui l’amène à l’hôpital elle est à court de mot pour expliquer ce qui lui arrive. Et pour cause, elle a peur de finir en psychiatrie ce que je peux comprendre.

Le début de l’histoire m’a assez plu. On découvre les deux héros, qui sont donc Sarah et Nathan, et aussi les raisons des malaises de Sarah. On comprend qu’elle a un don et que ce dernier est difficile à géré et à apprivoisé. Mais j’ai rapidement déchanté. Si j’ai mis environ une heure pour lire les premiers chapitres, j’ai ensuite mis autant de temps à en lire un de temps en temps. L’histoire est bien et assez originale, mais j’ai trouvé ça trop lent. S’il y avait eu de l’action de temps en temps ou de fort rebondissement ça ne m’aurait pas dérangé car parfois certaines histoires méritent de prendre leur temps. Mais là j’ai trouvé que ça restait lent tout le temps… Comme le sous-titre du livre le dit, c’est un tome sur l’initiation de Sarah. Donc j’aurais pu deviner que cela ne serait pas aussi énergique que – je pense et je l’espère – la suite.

Au final l’histoire est intéressante, mais ça n’a pas pris avec moi. Si vous recherchez une histoire surnaturelle avec des personnages qui ne se presse pas trop, alors cela peut vous plaire. D’ailleurs même si vous êtes juste curieux de comprendre le don de Sarah je vous conseille ce livre car cet aspect du livre est intéressant. Mais pour ma part je ferais sûrement l’impasse sur la suite…

Ma note : 3/5

Citations :

« — Et alors, qu’est-ce que c’était ?
— C’est la question que je me pose. Votre encéphalogramme est normal, votre tension aussi, vous avez l’air tout à fait cohérente, pas de céphalée persistante, pas de troubles de la coordination ni de troubles moteurs. Pour un peu, on pourrait croire qu’il ne vous est rien arrivé. Or ce n’est pas le cas, ou alors vos amis souffrent tous d’hallucinations et c’est eux que je devrais examiner. Vous croyez que je devrais ?
— C’est vous le médecin, répliquai-je en luttant pour ne pas répondre au sourire que je voyais éclairer ses yeux.
— Ça va coûter cher à la sécu… et de toute façon, ils se sont curieusement volatilisés.
— Les amis ne sont plus ce qu’ils étaient…
Il réprima un sourire et glissa son calepin dans sa poche, semblant capituler, ce qui faillit me faire soupirer de soulagement. »

« — Et toi, pourquoi traductrice ?
— Oh moi, c’est simple. Par paresse…
Il écarquilla les yeux.
— Pardon ?
— Mon père a grandi aux USA. À la maison, on a toujours parlé français et anglais, depuis ma naissance, et de ce fait, je suis bilingue depuis très longtemps.
— Ça ne fait pas tout.
— J’ai une relation particulière avec les mots : je les aime ! Et traduire c’est… traquer le mot juste. J’adore faire ça ! »

Publicités

Une réflexion sur “Ce que veulent les âmes – Tome 1 (Service Press)

  1. Ping : Bilan Août 2018 – Les lectures d'Oriane

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s