The Mortal Instruments – Tome 3

la-cite-des-tenebres-tome-3-la-cite-de-verre-4416653Titre : The Mortal Instruments – Tome 3 : La Cité de Verre

Auteur : Cassandra Clare

Maison d’édition : Pocket Jeunesse

Collection : /

Date : 6 Mai 2010

Papier : 18.15€

eBook : 12.99€

Résumé :

La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d’Ombres. Clary se rend dans la Cité de Verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé. S’introduire dans la Cité sans l’autorisation de l’Enclave n’est pas sans danger…
Au cours de sa quête, Clary rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle comprend que le seul moyen d’arrêter la fureur de Valentin est de former une alliance entre Chasseurs d’Ombres et Créatures Obscures. Comment conclure une telle union ? Clary saura-t-elle maîtriser ses nouveaux pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement ?

Mon avis :

Pour trouver un moyen de sauver sa mère, Clary doit se rendre à Idris la Cité des Chasseurs d’Ombres. Mais tout ne se passe pas comme prévue… La Cité de Verre est un endroit sacré, mais cela n’empêche pas les menaces de planer. Et le nom de Valentin est sur toutes les lèvres. Durant sa découverte de la cité, Clary fera de nouvelle rencontre et elle fera connaissance notamment de Sébastien qui est bien décidé à l’aider dans sa quête.

Les chaleurs épouvantables et presque invivables pour moi m’ont empêché pendant plusieurs jours de lire, mais j’ai enfin pu terminer le tome trois de The Mortal Instruments ! Et autant dire que ce tome est vraiment génial. Chaque tome à l’air mieux que le précédent de toute façon, l’univers s’étoffe un peu plus, les personnages aussi et on s’attache de plus en plus à eux.

Le tome commence très fort car nous comprenons tout de suite que Clary va aller à Idris, endroit idyllique déjà plusieurs fois évoqué mais encore inconnu pour nous lecteur. Mais là enfin nous allons pouvoir découvrir cette cité qui m’a l’air splendide. Et surtout très tôt nous rencontrons de nouveaux personnages comme Aline et son cousin Sébastien. Je n’ai pas beaucoup d’affection pour Aline que je trouve un peu trop énervant sur les bords. Sébastien lui est différent, plus calme et très intelligent. Je l’ai trouvé plus qu’intéressant surtout qu’il a son lot de mystère.

Avec ça nous retrouvons nos personnages favoris. Isabelle est égale à elle-même durant une bonne partie du tome. Alec cherche toujours à ignorer sa relation (ou non relation selon le point de vue) avec Magnus alors que pour ma part je n’attends qu’une chose : que tout se concrétise entre eux et qu’enfin ont les voit plus ensemble. Mais nous avons quand même le droit à quelques moments entre eux deux et ça me fait déjà plus que plaisir ! Simon a une place intéressante dans ce tome et à nouveau il m’a plus que touché. Ce personnage est pour moi une véritable surprise car je ne pensais pas du tout l’aimer à ce point. Puis nous avons Jace et Clary qui meurt toujours d’un amour interdit entre eux. Ils me font  vraiment  mal au cœur car dès qu’ils se voient où qu’ils pensent à l’autre ont ressent leurs sentiments.

L’histoire nous permet bien sûr de découvrir le troisième instrument mortel. Le premier tome était centré autour de la coupe, le second de l’épée alors ce n’est pas une surprise qu’ici nous parlons du miroir. J’ai beaucoup aimé la manière dont la recherche et la découverte du miroir ce fait. Tout comme j’ai apprécié chaque chapitre de ce tome. Même si certain personnage détestable était présent comme Malachi et Aldertree que j’ai détesté dès la première rencontre.

En tout cas cette suite me fait aimer encore plus la saga de The Mortal Instruments. Je n’ai qu’une hâte me plonger dans la suite, mais j’ai cru comprendre qu’avant il fallait lire le premier tome des Origines alors le tome quatre va attendre un petit peu.

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citations :

« Exaspéré, Magnus leva les bras au ciel, et quelques étincelles jaillirent de ses doigts.
— Tu es un idiot.
— C’est pour ça que tu ne m’as pas rappelé ? Parce que tu me trouves stupide ?
— Mais non, fit Magnus en s’avançant vers lui. Si je ne l’ai pas fait, c’est que j’en ai assez que tu ne me fasses signe que lorsque tu as besoin d’un service. C’est fatiguant de te voir faire les yeux doux à quelqu’un d’autre qui, en l’occurrence, ne t’aimera jamais, lui.
— Parce que toi, tu m’aimes ?
— Imbécile de Nephilim, répliqua Magnus d’un ton patient. À ton avis, qu’est-ce que je fais là ? Pourquoi j’ai passé mon temps, ces dernières semaines, à soigner tes crétins d’amis dès qu’ils se blessaient ? Pourquoi je t’ai tiré de toutes les situations ridicules dans lesquelles tu t’es fourré ? Sans compter que je vous ai aidés à remporter une bataille contre Valentin. Et tout ça gratis !
— Je n’avais pas vu les choses sous cet angle, admis Alec.
— Évidemment. Tu ne vois rien !
Les yeux de Magnus étincelaient de rage.
— J’ai sept cents ans, Alexander. Je sais quand ça ne marche pas. Tes parents ne savent même pas que j’existe.
Alec lui jeta  un regard incrédule.
— Je croyais que tu avais trois cent ans !
— Bon, huit cents. Mais je ne les fais pas. Bref, on s’éloigne du sujet, là. »

« Posté à côté du monument, Simon l’attendait, les bras croisés, l’air furieux.
— Tu aurais pu m’attendre, marmonna-t-il.
— Tu as… bon dos… de dire ça, lança Clary, hors d’haleine, le corps plié en deux. Tu es… arrivé… avant moi.
— Les vampires vont vite, expliqua-t-il avec une satisfaction certaine. Une fois rentré, je devrais me mettre au marathon.
— Ce serait… de la triche. »

« — Ça me défoulera, ajouta-t-il.
— Voyons, fit Clary. Tu es un vampire, pas Spiderman.
Pour toute réponse, Simon gravit les marches d’un pas leste et s’avança vers la colonne la plus proche. Il la considéra d’un air pensif pendant quelques secondes, puis commença son ascension. Clary l’observa, bouche bée, tandis qu’il progressait en trouvant du bout des doigts des prises impossibles sur les reliefs de la pierre.
— OK, tu es Spiderman ! s’exclama-t-elle.
Parvenu à mi-hauteur de la colonne, Simon baissa les yeux vers elle.
— Ça fait de toi Mary Jane. Ça tombe bien, elle a les cheveux roux. »

Une réflexion sur “The Mortal Instruments – Tome 3

  1. Ping : Bilan Août 2018 – Les lectures d'Oriane

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s