Rebecca Kean – Tome 3

rebecca-kean,-tome-3---potion-macabre-877602Titre : Rebecca Kean – Tome 3 : Potion Macabre

Auteur : Cassandra O’Donnell

Maison d’édition : J’ai lu

Collection : Darklight

Date : 21 Mars 2012

Papier : 12.20€

eBook : 9.99€

Résumé :

Avoir une fille en pleine crise d’ado quand on a 27 ans, ce n’est déjà pas de la tarte, mais quand votre adorable progéniture est une jeune vampire en pleine poussée hormonale, ça devient carrément insurmontable. Comme si je n’avais pas assez à faire avec une bande de potioneuses complètement disjonctées qui sème la pagaille dans toute la région, et la nouvelle guerre qui se profile lentement mais sûrement à l’horizon…

Mon avis :

Rebecca se trouve à nous confronter à un problème de taille : plusieurs potioneuses ont eu des ennuis et cela semble avoir un lien avec des formules interdites et disparus depuis longtemps. En plus de cela elle va devoir gérer une bande de vampires, sa fille qui commence progressivement sa crise d’adolescence et son travail de professeur. Au milieu de tout ça, Rebecca aimerait vraiment avoir un peu de calme dans sa vie, ainsi que plusieurs heures de sommeil, mais cela ne semble pas être au programme.

Sans surprise je continue à enchaîner les tomes de Rebecca Kean avec toujours autant de plaisir. Et c’est pour cela qu’en un peu plus d’une semaine, me voici avec le tome trois de cette fabuleuse série ! Il n’est pas utile de dire que je suis définitivement sous le charme de ces romans qui me font dévorer les pages à une vitesse folle.

Ce qui est bien dans les sagas, c’est qu’en dehors du premier tome, les autres ont tendance à commencer directement. Et avec Rebecca il faut toujours s’attendre à tout. Et dans ce tome elle va avoir besoin de faire plus qu’attention, car les ennemis ou les problèmes peuvent surgir n’importe où. Entre l’homme qu’elle recherche pour l’interroger, les potioneuses qui cache des choses depuis des années, les vampires qu’elle doit gérer, sa fille qui devient de plus en plus forte et qui fait sa crise d’ado et Mark qui lui pose vraiment un problème : elle a de quoi s’occuper pour un bon bout de temps. Mais ce qu’elle voudrait vraiment c’est tout régler au plus vite pour pouvoir dormir pendant plusieurs heures sans interruption. Mais comme toujours dans les livres : ça ne peut pas être aussi facile.

Mon gros regret dans ce tome de l’absence pendant longtemps, voir durant tout le livre, de certains de mes personnages favoris. Je pense notamment à Bruce et à Raphael qui sont plus ou moins absent. C’est vraiment triste car je les adore et ce que j’aime encore plus ce sont leurs interactions avec Rebecca. Mais c’est une longue série et au vu du nombre conséquent de personnages et de rebondissements, je n’ai pas eu le temps de pleurer leur absence. Et puis il y a toujours la petite Leonora que j’adore par-dessus tout et Rebecca qui continue de me surprendre. Car nous continuons encore à en apprendre plus sur elle et autant dire qu’il y a des choses surprenantes à découvrir ici. Et en plus de ça, dans ce tome Aligarh et Baetan, respectivement chef du clan des muteurs et chef du clan des démons, sont présent ce qui fait vraiment plaisir car ce sont ceux que nous voyons le moins jusqu’ici avec les chamans. Mais pour ces derniers, vu le caractère de Tyriam, leur chef, ce n’est pas plus mal.

L’enquête est encore une fois vraiment bien tournée, avec ce qu’il faut d’action, de rebondissement et d’humour noir comme pour les précédents tomes. Rebecca enquête sur une affaire interne du clan des potioneuses, elles qui normalement préfère tout faire dans leur coin pour ne pas attirer l’attention. Autant dire qu’au vu de cela ça nous permet d’en apprendre plus sur leur clan et notamment sur Maurane, la chef. Oh et sans oublier la grand-mère de cette dernière que nous avions eu le (dé)plaisir de rencontrer dans le tome deux.

À nouveau ma lecture a été un véritable plaisir. Quitter le livre ne serait-ce que quelques heures étaient vraiment dures car il y a constamment quelque chose qui nous retient dans l’histoire. Que ce soit une péripétie, une question sans réponse, l’arrivé d’un personnage ou même juste l’envie d’en savoir plus. C’est donc sans surprise que j’ai déjà commencé la suite et autant dire que cela me fait assez peur. Car j’en suis donc déjà au tome quatre or pour le moment seul six tomes sont sortit… Autant dire que pour attendre la suite, il va me falloir prendre sur moi.

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citations :

« — Qu’est-ce qui leur prend ? Pourquoi me regardent-elles comme ça ?
— Ce n’est rien, elles t’ont simplement reconnue. Tu es une vraie célébrité dans cette ville, tu sais ? me taquina Maurane.
Je détaillai l’une d’entre elles se tenant légèrement à l’écart et lui souris gentiment. Mais elle baissa précipitamment les yeux comme si mon regard l’avait brûlée.
— Une célébrité, hein ? demandai-je à Maurane qui observait la scène silencieusement.
— Oui, tout comme Jack l’Éventreur, Hannibal Lecter, Lee Harvey Oswald ou…
— Ça va, ça va, j’ai compris.
Vu les réactions apeurées des gamines, j’avais saisi qu’elles ne me prenaient pas pour le Père Noël, même avec mon bonnet rouge… »

« Si, si, répondis-je, soucieuse de ne pas la contrarier. Mais pourquoi étais-tu certaine que ce type voulait me tuer ?
— Question de probabilités ?
— De probabilités ?
— Oui. Il n’y a rien à voler ici et tu es la personne la plus détestée de ce patelin, voire de l’État tout entier. La plupart des gens voudraient te voir morte et j’en ai connu pas mal qui ont essayé, j’avais donc 99.99% de chances de ne pas me tromper.
Je ne savais pas si je devais rire ou me mettre à pleurer. »

« — Bien sûr que je suis amoureuse de lui, mais ce n’est pas ce qui a motivé ma décision.
Elle sourit.
— Enfin, tu l’avoues.
— T’es bizarre, on dirait presque que ça te fait plaisir.
Beth ne portait pas les vampires dans son cœur, c’était le moins que l’on puisse dire, et il lui avait fallu pas mal de temps pour accepter ma liaison avec le plus sauvage et le plus dangereux d’entre tous.
— Je ne t’ai jamais vue éprouver quoi que ce soit pour qui que ce soit à part Leo et moi. Je pensais que tu étais foutue, que tu vieillirais seule, et puis, il y a eu Raphael et…
Je fronçais les sourcils.
— Beth…
Elle leva la main pour m’empêcher de continuer.
— Laisse-moi terminer. Je me moque que tu aies choisi un vampire à côté duquel Lucifer passerait pour un joyeux plaisantin, si tu es enfin capable de ressentir une émotion pour un mec, je n’y vois rien à redire. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s