Le messager (Service Press)

le-messager-1028830Titre : Le messager

Auteur : Hannah W. Berry

Maison d’édition : /

Collection : /

Date : 1 Janvier 2018

Papier : /

eBook : 0.99€

SERVICE PRESS

Résumé :

Mon nom est Sôma. Je suis un elfe. Un Messager. Nous traversons le temps et écrivons l’Histoire sans y prendre part. C’est une règle à laquelle nous ne dérogeons jamais.
Jamais…

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier Hannah W. Berry pour ce Service Press et pour sa confiance.

Sôma est un messager, il voit l’histoire, la retranscrit, mais surtout n’y prends jamais part. C’est une règle importante pour cet Elfe, une règle qu’il respecte depuis toujours. Une règle qu’il ne souhaite pas contourner. Mais parfois les choses sont plus compliquées que prévues.

Cette chronique va être courte car c’est une nouvelle et que je ne veux pas trop en dire car c’est une histoire à vivre. Pas à travers les dires d’autrui, mais par soi-même. C’est un récit qui nous plonge à travers plusieurs époques, à des dates clé de l’histoire. C’est une nouvelle qui m’a ému au possible, chose que je n’aurais pas cru de prime abord. Au vu du résumé je ne savais pas à quoi m’attendre, mais j’ai quand même voulu tenter l’expérience. Et je dois dire que j’en suis plus qu’heureuse ! Vu l’histoire j’aurais été triste de ne pas la découvrir. Car moi qui ai parfois du mal avec les nouvelles, là je l’ai trouvé parfaite. Rare sont les histoires aussi courte qui deviennent des coups de cœur, mais cette fois ça l’est. Je ne peux pas vous dire pourquoi où ça n’aurait plus d’intérêt. Garder juste en tête qu’ici nous avons une histoire émouvante, belle, triste, prenante et très bien écrite.

C’est le premier récit d’Hannah W. Berry, mais j’espère que beaucoup d’autres suivrons derrière. Car sa plume est très belle, fluide et les pages se succède avant même que l’on puisse s’en rendre compte. Alors si vous avez envie de lire une magnifique histoire, prenante, à bas prix n’hésiter par et prenait Le messager !

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citations :

« Il faisait froid mais l’humeur était malgré tout au beau fixe. C’était l’étrange pouvoir des fêtes de fin d’années. On laissait de côté la misère humaine et on se concentrait sur l’espoir que tout finirait par s’arranger. Sôma observait tout ce petit monde, marchant d’un pas tranquille sur le trottoir. Il n’était qu’un témoin de l’humanité et il ne partageait pas vraiment l’effervescence de ces célébrations auxquelles il n’accordait que peu d’intérêt. Le monde tournait toujours, encore et encore, répétant les mêmes erreurs. Il se sentait parfois presque capable d’anticiper les événements tant il traversait ce monde depuis tellement de temps. »

« Quelque part, quelqu’un jouait du violoncelle. Sôma aimait la musique et il appréciait le son si grave et chaleureux de cet instrument. Ses pas le dirigèrent naturellement vers la source. Dans un petit salon vide à cette heure de la matinée, il vit un jeune homme, jouant de son instrument avec une telle dextérité qu’il en fut captivé. Il jouait la Sonate au Clair de Lune de Debussy, un morceau pourtant écrit pour le piano et qu’il avait réécrit pour son instrument. Il n’y avait ni hésitation, ni fausse note. »

Publicités

Une réflexion sur “Le messager (Service Press)

  1. Ping : Bilan Février 2018 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s