L’esprit de l’hiver (Service Press)

l-esprit-de-noel-1015788Titre : L’esprit de l’hiver

Auteur : Indra Vaughn

Maison d’édition : Juno Publishing

Collection : Romans M/M

Date : 29 Décembre 2017

Papier : /

eBook : 2.99€

SERVICE PRESS

Résumé :

Nathaniel O’Donnelly aime que sa vie soit tranquille, ses clients heureux et ses fantômes bien élevés.
Bien qu’un petit ami ne ferait pas de mal. Quelqu’un, pour partager sa magnifique maison d’hôtes, même si c’est au milieu de nulle part et qu’il a depuis longtemps franchi la barre des trente ans. Le problème, c’est que Nathaniel vit avec un fantôme qui pense qu’il est Cupidon et dont les flèches volent un peu trop droit.
Gabriel Wickfield a eu la malchance de mourir avant l’heure et se retrouve maintenant coincé à devoir faire en sorte qu’une romance arrive afin de gagner le droit d’aller de l’avant. Non pas qu’il s’ennuie en attendant – Nathaniel est simplement trop facile à taquiner. Et un peu délicieux aussi…
La malédiction arrivant à son terme, Gabriel doit faire en sorte qu’une dernière romance aboutisse à Noël. Sans cela, seule l’obscurité l’attendra.
L’amour peut tout vaincre, mais peut-il vaincre la mort ?

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier Juno Publishing pour ce Service Press et pour leur confiance.

Nathaniel a une vie tranquille et cela lui va tout à fait. Enfin, tranquille c’est une façon de voir les choses. Car si gérer sa maison d’hôtes et ses clients restent tout à fait normal, le fait qu’un fantôme vivent aussi dans cette maison est déjà plus étrange. Ce dernier s’appelle Gabriel et il est mort depuis longtemps maintenant. Il a une mission : jouer les Cupidon en herbe. Mais c’est loin d’être facile. Surtout quand il ne lui reste que très peu de temps et qu’il a bien du mal à imaginer Nathaniel en couple avec… un autre que lui !

Je dois l’avouer, rien que le fait qu’il y ait un fantôme m’a donné envie de lire ce livre. Ensuite j’ai lu le résumé et j’ai su qu’il fallait vraiment que je me fasse cette histoire tant elle avait l’air bien ! Alors… a-t-elle remplie son contrat ?

Déjà nous suivons Nathaniel alors que la période de Noël approche. Ce dernier est stressé au possible car son amour de jeunesse va bientôt arriver dans sa maison d’hôtes. Et nul doute que s’il n’y avait pas de fantôme taquin et plutôt mignon dans les parages, ça serait plus simple. Mais voilà, la vie de Nathaniel n’a rien de simple et nous allons vite nous en rendre compte.

En premier lieu j’ai totalement fondu pour Nate ! Je l’adore, il est exactement comme je me l’imaginer et même mieux encore. C’est clairement mon chouchou de cette histoire, même si les autres personnages ne sont pas en reste. Il y a notamment Gabriel qui est terriblement intéressant et mystérieux. C’est un fantôme en même temps ! Il y a aussi Elisa qui est une bouffée d’air frai et qui rajoute une touche féminine des plus intéressantes. Et enfin il y a Owen et les autres clients de la maison d’hôtes. Je ne souhaite pas trop en dire sur eux, mais je n’étais pas trop fan du personnage d’Owen et ce dès sa première apparition.

En suite je vais parler rapidement de l’histoire, tout en vous laissant la découverte totale de ce qui se passe. Je dirais juste que je l’ai trouvé très originale ! Je pense que c’est la première histoire avec un fantôme que je lis, mais une chose est sûre : ce n’est pas la dernière ! Car je suis totalement conquise, même si cela m’a aussi valu de verser plus d’une larme. Je peux difficilement en dire plus car cette histoire ne compte qu’une centaine de pages et elles se lisent d’un seul coup.

En tout cas, oui ce roman a tenu ses promesses : l’histoire est merveilleuse, magique et magnifique. J’ai passé un très bon moment de lecture et je regrette même que la fin arrive si vite. J’aurais voulu que l’histoire dure encore longtemps, mais malheureusement ce n’est pas le cas. En tout cas bravo à l’auteur qui signe là sûrement ma romance de Noël favorite à ce jour !

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citations :

« — Un vieil amour de jeunesse ? demanda-t-il en posant son menton dans ses mains et souriant. Dis-m’en plus.
— Il n’y a rien à en dire, alors ne commence pas à jouer les entremetteurs.
— Eh bien, tu me dis depuis des années que tu es gay et qu’Elisa et toi, vous ne vous mettrez jamais ensemble.
Je le regardai.
— Alors pourquoi nous enfermes-tu toujours dans des espaces minuscules ?
— Parce que c’est amusant, dit-il avec un sourire narquois.
Je pointai mon doigt vers lui alors que j’avançais vers la porte.
— Tiens-toi bien.
— Vous allez me faire mourir d’ennui.
Elisa renifla dans la cuisine.
— Trop tard pour ça, chéri. »

« La main de Gabriel quitta la mienne et je levai les yeux, effrayé qu’il disparaisse à nouveau, mais il était bien là, le bout de ses doigts à un centimètre de ma pommette.
— Je pense que tu es un très bel homme.
Je commençai à secouer ma tête, mais il m’arrêta avec une douce caresse.
— Tu l’es, chuchota-t-il.
Ses yeux s’élargirent, effrayés, me faisant me demander ce que j’avais manqué.
Ce que je n’avais pas manqué était l’étincelle de chaleur qui courait de ses doigts au cœur de mon être. »

Publicités

Une réflexion sur “L’esprit de l’hiver (Service Press)

  1. Ping : Bilan Janvier 2018 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s