Cronin’s Key – Tome 2 (Service Press)

cronin-s-key,-tome-2-878521Titre : Cronin’s Key – Tome 2

Auteur : N.R. Walker

Maison d’édition : Men Over The Rainbow

Collection : /

Date : 20 Février 2017

Papier : 12.82€

eBook : 3.71€

SERVICE PRESS

Résumé :

L’Histoire n’est pas toujours ce qu’elle semble être.
Avec la bataille d’Égypte derrière eux, Alec et Cronin apprécient le frisson de leur nouvel amour. Cependant, le destin n’attend pas longtemps avant de les jeter dans un monde étrange.
Ils savent que le sang d’Alec est spécial, bien que son véritable rôle leur échappe encore. Étant donné qu’Alec ne peut être transformé en vampire, Cronin est libre de boire sur lui à volonté. Mais le fait de boire un sang aussi puissant entraîne des ramifications inconnues.
Avec l’aide de Jorge, un inquiétant vampire-enfant avec un don de divination, Alec et Cronin font face à un nouveau genre de guerre. Cette fois, leurs investigations les conduisent aux frontières de la Chine et de la Mongolie – mais ce n’est pas ce qui se trouve dans les fosses souterraines qui inquiète Alec.
C’est le créateur derrière tout cela.
Dans les profondeurs ténébreuses de la Chine, au milieu d’une guerre contre l’Armée de terre cuite, ils découvriront exactement ce qu’est la Clef et ce qu’Alec représente pour le monde des vampires.

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier Men Over The Rainbow pour ce Service Press et pour leur confiance.

Alec et Cronin peuvent vivre librement leur amour sous toutes ses formes vu qu’il n’y a aucun risque qu’Alec se change en vampire pour le moment. Mais évidemment le calme ne pouvait pas durer éternellement. Quand plusieurs faits divers font tiquer Cronin, Alec comprend que le fait qu’il est la clé va à nouveau avoir son importance. Mais il ne sait pas encore pourquoi, ni à quel fin. Cependant au fil de cette aventure il pourrait bien en apprendre beaucoup plus qu’il ne le pense sur son rôle de clé.

J’avais totalement adoré le premier tome de Cronin’s Key, alors ce fut un plaisir de pouvoir plonger dans cette suite ! À nouveau j’ai adoré la dose d’humour qu’amène Alec, surtout quand il part dans des références que personne ne semble comprendre. C’est toujours très drôle et j’aime m’imaginer la réaction des autres personnages dans ma tête.

Pour ce qui est de l’histoire, nous retrouvons nos deux amoureux quelques temps après la fin du tome un. Ils ont pu, et continuer dans cette suite, à consumer leur amour sans ce priver de quoi que ce soit. Je dois dire que je trouve leur couple vraiment adorable. Entre Alec et son humour et Cronin et son côté ultra protecteur : ça donne le genre de couple que j’aime par-dessus tout ! Il va se passer plusieurs choses dans le monde qui vont bouleverser la vie de nos tourtereaux. Il y a un sacré nombre de révélation dans ce tome au final, plus que ce que j’aurais pu imaginer. Certain concerne Alec, d’autre des vampires célèbres, etc.

La fin du premier tome nous laisse avec l’envie de lire la suite et même si là encore il y a une fin, je n’ai pas envie de quitter cet univers. Heureusement pour moi un tome trois est prévue et que dire à part que j’ai plus que hâte de le lire ? Alec et Cronin vont clairement me manquer d’ici ce temps-là.

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citations :

« — Je veux dire… ces antiquités sont plutôt cool, mais tu es ma préférée.
Cronin releva enfin son regard.
— Ton antiquité préférée ?
— Eh bien…
Le sourire d’Alec s’élargit.
— Tu dates de 744. Je pense que tu es qualifié pour être déclaré vintage.
Cronin sourit, amusé.
— Et tu es quoi ?
Alec imita le gars d’Antiques Roadshow.
— Une pièce contemporaine américaine, datant des années quatre-vingt. En parfait état, bien doté.
Cronin s’esclaffa à sa déclaration. »

« — N’es-tu pas heureux d’être de retour ? Plus de mystères à élucider, plus de méchants à tuer. Il ne nous manque vraiment plus que la Mystery Machine et le chien qui parle.
Les trois vampires dévisagèrent Alec. Il roula des yeux.
— Laissez tomber.
Eiji s’esclaffa.
— Je suis vraiment heureux d’être de retour, reconnut-il. Toutes ces choses folles que tu dis m’ont manqué. »

« — D’accord, stop.
Les quatre vampires se tournèrent vers lui.
— Des chevaux ? Comme dans « à-dada » ? My Little Pony ? Clop-clop ? Des putains de chevaux ? »

« Alec le lui tendit et le petit responsable du clan anglais fit quelques pas délicats le long de la passerelle de terre et frappa deux soldats de Terre Cuite qui tentaient encore de sortir de l’habitacle.
Alec se mit à rire.
— Oh, en plein dans le style Happy Gilmore !
Un des vampires anglais éclata de rire et Alec agita une main dans sa direction.
— Ouf, enfin ! Quelqu’un qui comprend mes références à des films ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s