Adrien English – Tome 2

adrien-english,-tome-2---danger-a-pine-shadow-697244Titre : Adrien English – Tome 2 : Danger à Pine Shadow

Auteur : Josh Lanyon

Maison d’édition : MxM Bookmark

Collection : Mystère

Date : 6 Novembre 2015

Papier : 15€

eBook : 4.99€

Résumé :

Souffrant du syndrome de la page blanche et frustré par sa relation avec Jake Riordan – le séduisant inspecteur du LAPD qui refuse de quitter son placard – Adrien English, libraire gay et auteur de romans policiers, prend des vacances dans la Californie du Nord. Sur la route, il tombe sur un mystérieux cadavre.
Mais, au moment où les shérifs arrivent, le corps a disparu et Adrien se retrouve une fois de plus à jouer au détective amateur. Quand le jeu devient mortel, Adrien se retrouve obligé de faire appel à Jake.
Jake a peut-être des doutes sur certaines choses, mais pas lorsqu’il s’agit de garder son amant en vie ; peu importe le prix.

Mon avis :

Adrien est ce que les gens appellent « quelqu’un de malchanceux ». D’abord il a le syndrome de la page blanche alors son livre n’avance pas du tout bien au contraire. Ensuite, sa relation – si tentait que l’on puisse appeler ça comme ça – avec Jake est au point mort. Et comme si tout cela ne suffisait pas, alors qu’il décide de prendre des vacances le voilà qu’il tombe sur un cadavre… Et puisqu’il n’est plus à ça près : quand le shérif arrive sur les lieux, le cadavre n’est plus là. Pour Adrien il est clair qu’il y a quelque chose qui ne va pas et quitte à se mettre en danger, il compte réussir à dévoilé la vérité derrière ce mystère.

Après mon premier tome d’Adrien English, il ne m’a pas fallu longtemps (quelques heures maximum) pour commencer sa suite. En lisant le résumé, j’ai trouvé un détail assez drôle : l’histoire du cadavre qui disparaît. Car le livre Le Fantôme aux chaussettes jaunes, du même auteur, à une histoire de base similaire. Mais les ressemblances s’arrêtent là.

Nous retrouvons donc ce cher Adrien qui nous prouve pour la deuxième fois que chance n’est pas son deuxième prénom. Mais c’est pour cela qu’on l’adore, il faut l’avouer. Par contre, s’il y a bien un personnage que je n’adore pas c’est bien Jake ! Dieu que j’ai eu envie de lui donner quelque claque bien mérité ! Durant tout le tome, je pense qu’il n’y a eu que deux ou trois passages où j’ai apprécié la présence de Jake, pas plus. Heureusement qu’Adrien était là, lui. Entre son humour et son franc parlé, il est rare de s’ennuyer.

Qui dit histoire policière, dit enquête bien évidemment ! Et là, ce n’est pas n’importe quelle enquête : un cadavre disparu, des mensonges, des secrets ou encore des légendes inquiétantes. Voilà ce qui vous attend dans ce tome, qui a encore une fois su me convaincre. Et je dois avouer que dans ce deuxième tome, la surprise a été totale quant à la révélation du coupable ! J’adore découvrir toute – ou une partie – de la vérité avant le héros. Mais quand un roman me surprend, la joie n’en est que plus grande !

Le petit plus de ce tome, c’est l’histoire entre Jake et Adrien. Alors oui, j’ai dit de ne pas vraiment supporté Jake, mais quand Adrien est dans le coin il arrive parfois à me surprendre dans le bon sens du terme. Mais maintenant il faut bien l’avouer, ma plus grande hâte c’est de me jeter sur le prochain tome ! Surtout qu’au vu du résumé, il risque d’y avoir pas mal de changement !!

Ma note : 4.5/5

Citations :

« En fait, c’était principalement Jake qui parlait. Mon rôle était habituellement d’être à l’écoute. De temps en temps, il posait des questions que je rangeais dans la catégorie « style de vie gay » : combien de fois par mois faisais-je l’amour ? (Euh… Est-ce qu’on parlait en termes de temps terrestre ?) Quand avais-je fait mon coming out ? (Après la fac, quand il était trop tard pour que ma mère puisse me punir.) Quels lieux je fréquentais pour rencontrer des hommes ? (Les scènes de crime ?) Même si Jake était plus vieux et probablement plus expérimenté, je me sentais parfois comme son mentor gay ou un Big Brother homo. Je ne me sentais jamais comme son amant. »

« – J’ai fait quelques vérifications. C’est pas la première fois que vous êtes impliqué dans une histoire d’homicide.
– Un homo-cide, précisa Dwayne.
– On a essayé de me tuer.
– Ça vous arrive souvent, on dirait. »

« – Bébé, dit-il finalement et presque avec bienveillance. Tu as trop d’imagination. C’est bien pour un auteur mais pas pour un … euh … détective. 
– Il me semble me rappeler que tu m’as dit une fois qu’un bon détective n’a pas peur de faire appel à son imagination.
– Est-ce que tu notes tout ce que je raconte ? s’enquit-il d’un air exaspéré. »

Publicités

2 réflexions sur “Adrien English – Tome 2

  1. Ping : Bilan Avril 2017 – Les lectures d'Oriane

  2. Ping : Rainbow Flag Challenge [en cours] – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s