Les Farkasok – Tome 1 (Service Press)

la-bastide-aux-loups,-l-integrale-652324Titre : Les Farkasok – Tome 1 : La Bastide aux loups

Auteur : Elena Guimard

Maison d’édition : /

Collection : /

Date :

Papier : 19.90€

eBook : 7.88€

SERVICE PRESS

Résumé :

Tout commence par l’accident d’une jeune femme sur une route en principe interdite à la circulation.
Elle est sauvée par un étrange jeune homme, qui offre son sang pour qu’elle survive.
A partir de là, la vie de Manon – le nom que lui donne son sauveteur quand il s’avère qu’elle est amnésique – bascule.
Elle se découvre irrésistiblement attirée par Morgan et par les membres de sa famille.

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier Elena Guimard pour ce Service Press et pour sa confiance.

Morgan est un lycanthrope vivant avec sa meute. Lors d’un orage très violent, il va tomber sur une jeune femme, inconsciente, en danger. Sans même y réfléchir, le voilà en train de la sauver. À son réveil la jeune femme va se révéler amnésique, au grand désespoir de Morgan qui aimerait en savoir plus sur elle. Surtout quand un lien des plus puissant se créer entre eux !

Rien que la mention de lycanthrope suffit à me faire lire un roman. S’il y a bien une espèce fantastique que j’aime  par-dessus tout, c’est celle là ! Alors quand j’ai eu l’occasion de faire ce service press, je n’allais pas dire non !

Nous découvrons donc Morgan, ainsi que sa famille/meute. Une chose est sûre ils sont nombreux, alors je n’ai pas retenu tous les noms… Mais je dois par contre dire que j’ai beaucoup aimé Hugo et Morgan. Par contre… Mon Dieu que j’ai détesté Julien ! Du début à la fin, il n’y a pas un seul moment où je l’ai aimé, c’était plus que physique pour le coup !

Évidemment nous ne suivons pas que Morgan dans cette histoire. Nous alternons les points de vue entre lui, et Manon. J’ai eu plus de mal avec ce personnage-là, qu’avec Morgan. Mais bon, c’est le cas avec énormément de personnage féminin dans les livres… Cependant ce sentiment est parti progressivement au fil de ma lecture, il faut l’avouer.

J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteure à amener le lien entre âmes sœurs. C’est différent de ce que l’on peut voir d’habitude, et donc rafraichissant. L’histoire tourne autour de nos deux amoureux, mais pas que. Il y a aussi le fait que Manon soit amnésique et donc qu’elle va progressivement retrouver des brides de mémoire. Son but étant évidemment de retrouver son identité, et c’est tout à fait normal.

Ce premier tome est bon. La plume de l’auteure à encore une fois su me plaire, bien que cela ne me surprend pas. Cependant malgré tout ça, je dois avouer que j’ai eu du mal avec ce livre. Pas à cause du roman en lui-même, mais juste parce que je suis de moins en moins intéresser par le MF… Et ayant dû en lire plusieurs à la suite, je pense qu’à un moment ça a été le livre de trop… Après ce n’est qu’un détail au fond si l’on regarde le fait que l’histoire soit vraiment bien, pleine de rebondissement et de sentiments fort ! Donc c’était une bonne découverte, mais qui n’a pas réussi à me faire autant voyager que je l’aurais aimé…

Ma note : 3.5/5

Citations :

«  Les signes de réveil se multiplient. Je souhaite ardemment qu’elle n’ait pas de séquelles. Tant pis, si elle ne ressent pas la même chose. Elle survivra, ce qui est le principal. J’ai de plus en plus de mal à me cacher à moi-même ce que j’éprouve. Son moindre souffle amène de l’oxygène dans mes poumons. Le plus petit tressaillement et mon cœur s’emballe. Mon esprit tourne en rond comme dans une cage de hamster. Je ne pense qu’à elle, ne vis qu’à travers elle. »

« Cette nuit-là, le cauchemar est revenu. Je me sentais glisser et imaginais la voiture basculer dans le vide. Ensuite, le regard, animal, et pourtant tellement humain. Et toujours cette impression de danger, mais elle n’émanait pas de la bête, c’était plutôt une noirceur qui tentait de m’envelopper, de me noyer. J’ai dû gémir ou crier et me suis retrouvée enserrée contre le torse de Morgan. Nous n’avons pas échangé un mot, nous sommes juste restés comme ça. Puis, nous nous sommes allongés. Il n’a pas desserré son étreinte. Je sentais son odeur et sa chaleur qui se communiquait à moi et j’ai replongé dans le sommeil avec un sentiment de plénitude fabuleux. »

« Morgan me secoue doucement. Je reprends conscience pratiquement dans ses bras. Lorsque je me retourne, son visage se trouve à quelques centimètres du mien. Nos yeux se rivent et n’arrivent plus à se quitter. Puis ses lèvres se posent sur les miennes, légères. J’ai entrouvert la bouche dans un gémissement et la passion entre nous se déchaîne…
Le monde cesse d’exister… »

Publicités

Une réflexion sur “Les Farkasok – Tome 1 (Service Press)

  1. Ping : Bilan Avril 2017 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s