Les mots d’Eden (Masse Critique)

les-mots-d-eden-854918Titre : Les mots d’Eden

Auteur : Céline Etcheberry

Maison d’édition : Milady

Collection : Emma / Slash

Date : 14 Janvier 2015 (Tome 1 dans la collection Emma) / 19 Août 2015 (Tome 2 dans la collection Emma) / 27 Janvier 2017 (Intégrale dans la collection Slash)

Papier : 14.90€ (Tome 1) / 20€ (Tome 2) / 7.20€ (Intégrale)

eBook : 9.99€ (Tome 1 et 2) / 5.99€ (Intégrale)

Résumé :

J’attendais avec envie le jour où j’aurais droit aux vrais bonheurs de la vie, et où mienne débuterait enfin. Ce fut le cas, l’année de mes dix-sept ans.

C’est la dernière année de lycée pour Eden – le point final à son adolescence orageuse dans une petite ville des États-Unis, coincé entre une mère fantasque et un père aussi richissime qu’absent. La suite de sa vie, il compte l’écrire ailleurs, loin de cet univers étriqué. Un univers soudain mis sens dessus dessous par la mort d’un autre élève, et par la détresse de son frère, qui bouleverse Eden. Mais comment pourrait-il s’y prendre pour approcher ce jeune homme, dans un milieu aussi réfractaire à toute forme de différence… ?

Mon avis :

Déjà un point important : je souhaite vivement remercier Babelio et Milady qui, grâce à la Masse Critique, m’ont permit de découvrir ce livre !

Eden est un adolescent qui est loin d’avoir une vie facile. Entre un père qui passe le plus clair de son temps à l’ignorer ou à le mettre en faute, une mère qui est internée à cause de sa maladie mentale, des différences qui ne plaisent pas vraiment à ses camarades… Bref Eden ne respire pas vraiment la joie de vivre. Il se perd donc dans la musique, un lien qui l’a avec sa mère. Mais cette nouvelle année pourrait bien changer la donne, en pire ou en mieux, ça par contre c’est encore à voir…

Je suis intrigué par ce roman depuis un moment maintenant. Je n’en avais entendu que du bien, et c’est sûrement parce que j’avais trop d’attente que j’ai été déçu… Pourtant c’était intéressant au départ je trouvais, et certains des thèmes dont le livre parle sont loin d’être faciles. On y parle de mort, de deuil, de suicide, d’homophobie, de maladie ou encore de viol…

La version que j’ai est celle de la collection Slash, donc l’intégrale des deux tomes. J’ai trouvé que le premier tome était original au niveau des chapitres. En effet au lieu d’avoir comme toujours « chapitre 1 », « chapitre 2 », etc… Ici nous avions les mois de l’année. Nous suivons Eden du début du mois de Septembre, au mois de Septembre de l’année d’après. Un an dans son quotidien où nous allons apprendre à le découvrir et à le connaître. C’était pas mal, mais assez rapide à mon goût. Je n’ai pas vraiment eu le temps de m’attacher à Eden durant ce premier tome. En 145 pages nous avions un an entier de passé après tout… Et la fin annoncée la couleur : la suite était obligatoire.

Dans le tome 2 nous retrouvons toujours Eden qui suit son chemin. Malheureusement il va apprendre une mauvaise nouvelle qui va le marquer… Rien n’ira plus à partir de ce moment là, mais heureusement il peut compter sur ses amis pour être là pour lui. Encore une fois c’est une belle histoire, une suite triste et en même temps belle. Avec des rebondissements, assez prévisibles quand même. Et toujours remplis de doute, de question et d’un zeste d’amour et d’amitié ! Par contre ce tome a quand même un gros bémol c’est sa fin… Un ou deux chapitres de plus n’aurait pas été de trop, car là je l’ai trouvé beaucoup trop précipité… Je ne peux pas vraiment parler plus du tome 2, sinon vous vous en doutez vous seriez spoiler sur l’histoire et je ne le veux pas.

Au final c’était une découverte intéressante, mais qui me montre à nouveau que les Young Adult ont de plus en plus de mal a passé avec moi… Je trouve les histoires plates, ou alors je n’arrive pas à m’attacher suffisamment aux personnages pour m’y intéresser véritablement… C’est dommage car sinon je suis sûre que j’aurais pu avoir un coup de cœur pour Les mots d’Eden. Car ça reste une très belle histoire, très touchante dans un sens, mais qui ne m’a pas plus convaincu que ça…

Ma note : 2.5/5

Citations :

« Balloté entre l’envie d’être amoureux et la crainte de ne plus être libre, je n’arrivais pas à me faire une idée claire de ce que je voulais vraiment. »

« J’avais des envies de grandes villes et de rencontres, alors que je me terrais pourtant la majeure partie du temps dans ma chambre. Là, où j’habitais, tout le monde se connaissait ou presque. Il était difficile d’échapper aux racontars. Je voulais sortir de cette vie-là, parcourir des boulevards sans connaitre personne et me noyer dans la foule. Je souhaitais être seul mais entouré de monde et suivre mes propres rêves à l’abri des commérages. »

Publicités

Une réflexion sur “Les mots d’Eden (Masse Critique)

  1. Ping : Bilan Février 2017 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s