Timide… mais pas farouche (Service Press)

capture-20170131-163627.jpgTitre : Timide… mais pas farouche

Auteur : Pa’ Farouche

Maison d’édition : /

Collection : /

Date :

Papier : 7.99€

eBook : 2.99€

SERVICE PRESS

Résumé :

A Barcelone, Santiago se sent un peu isolé. Il est timide et romantique, dans une ville où les garçons ne semblent chercher que du sexe facile. Il tient à jour son journal intime, et se trouve très vite pris au dépourvu : sans le rechercher et malgré ses réticences, il est amené à vivre des expériences sexuelles de plus en plus folles. D’abord pris par des questionnements moraux, il se découvre une libido presqu’incontrôlable. Un à un, et comme malgré lui, tous ses tabous tombent : sexting, voyeurisme, trios, jeux de rôles, confessions « hot », défis sexuels… derrière ses airs naïfs et ses remords semble se cacher une bête de sexe…
Pour ne rien arranger, Diego, un jeune homme très mignon et particulièrement charnel, devient son nouveau collègue de travail et son fantasme absolu. Pour se défaire de cette obsession envahissante, Santiago a une idée : attirer dans ses griffes Diego pour ensuite, une fois le fantasme accompli, pouvoir revenir à une vie sage. Mais étrangement, Diego semble vouloir coucher avec la ville entière, sauf lui… Pour le conquérir, Santiago devra se débarrasser de sa timidité et laisser ses pulsions prendre définitivement le contrôle.

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier Pa’ Farouche pour ce Service Press et pour sa confiance.

Santiago est un jeune homme qui vient à peine de rompre avec son copain Alberto. Lui qui rêve du grand amour, il sait qu’avec Alberto ça n’aurait pas été possible au vu du fait que ce dernier aime aller voir à droite et à gauche… Mais il ne perd pas espoir : il sait qu’il finira par trouver LA bonne personne. Et pour cela il va installer une application de rencontre. À partir de cet instant sa vie va changer du tout au tout.

Je remercie vraiment l’auteur pour ce service press. Malheureusement je n’étais peut-être pas tout à fait le public visé avec cette histoire… Attention détail à bien comprendre : l’histoire n’est pas mauvaise, ça ne veut pas du tout dire ça. Je veux juste dire que ce n’est pas le genre d’histoire qui me plaît à moi. Et ça s’est un point très important à comprendre, car l’histoire peu tout à faire plaire, et je le conçois bien !

Nous suivons donc les histoires de Santiago qui va se découvrir une nouvelle… facette de sa personnalité ! Une qu’il ne croyait pas du tout avoir : celle d’un homme avec une libido des plus impressionnantes. Le concept est original, du moins je n’avais pas encore lu de roman (MM ou MF) parlant de ce thème et encore moins de cette manière là.

Alors pourquoi ce livre ne m’a pas plu plus que ça ? Car c’est une histoire basée sur des relations sexuelles, et presque rien d’autre… Or quand je lis un livre, j’aime y trouver une histoire, pas obligatoirement une histoire d’amour, mais une histoire tout court. Là on ne peut pas vraiment dire qu’il y en a une. Autre que celle d’un jeune homme qui va coucher avec d’autres hommes… Alors oui Santiago va quand même continuer à croire en l’amour, et à le chercher, mais le fait est que pendant une centaine de pages il n’y a quasiment que des relations sexuelles… Divers et varié, ça c’est certain. Mais ça reste ça la quasi-totalité du livre, et c’est vrai que du coup ce n’est pas pour moi… Cependant si ce genre d’histoire peu vous intéresser, alors n’hésiter pas, la plume de l’auteur est fluide et claire alors ça devrait vous plaire !

Ma note : 2/5

Citation :

« Mais dimanche sur l’application, il s’est passé un événement surprenant. Un type a réussi à me faire douter, à jouer avec mes nerfs, à me faire perdre le contrôle de moi-même. Un jeune brésilien très mignon. Avec lui, ça a commencé comme avec tous les autres. D’abord des échanges sympathiques et décontractés, jusqu’au moment où on a discuté de ce que l’on cherchait l’un et l’autre. Et lui, comme tout le monde, voulait passer un « moment sympa ». Une nouvelle fois, j’ai dû couper court. Qu’un type aime les plans cul, je le respecte. Le problème, c’est qu’à partir du moment où je sais qu’il s’y adonne, il perd d’un coup pour moi tout charme et tout attrait. Il peut être le garçon le plus mignon, le plus sympathique, le plus tendre… s’il couche à droite et à gauche, d’instinct, l’idée d’être au lit avec lui me révulse. Je ne peux pas le contrôler. »

Publicités

Une réflexion sur “Timide… mais pas farouche (Service Press)

  1. Ping : Bilan Janvier 2017 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s