A travers monde (Service Press)

a-travers-monde-874299Titre : A travers monde

Auteur : Jae Akahone

Maison d’édition : /

Collection : /

Date : 5 Novembre 2016

Papier : 10€

eBook : 2.99€

SERVICE PRESS

Résumé :

Ils n’ont qu’un point commun, celui de se sentir étranger dans leur propre corps.
Ils n’ont qu’une impression, celle de tomber dans une déchéance sans fin.
Mais peut-être est-ce totalement différent ?
Peut-être que tout ceci n’est que le fruit de leurs hallucinations.

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier Jae Akahone pour ce Service Press et pour sa confiance.

Nous suivons ici cinq garçons qui ne se connaissent pas. Ils ne se sont jamais rencontrés et n’ont aucune idée des épreuves que les autres ont vécues. Tout ce qu’ils savent c’est qu’ils se sont retrouvés là, mais… c’est tout. Pour ce qui est de la raison de leurs présences, ils vont devoir le découvrir avec le temps…

Je vais commencer par les points « négatifs » (et vous comprendrez pourquoi je mets des guillemets après), car j’aime finir sur une note positive. Alors pourquoi je mets des guillemets à négatif ? Pour la simple et bonne raison que c’est assez personnel, et que je me doute que tout le monde ne ressentira pas la même chose durant sa lecture. J’ai l’habitude de lire beaucoup, vraiment beaucoup (ce blog en est la preuve vue qu’il se constitue presque uniquement de mes lectures de 2016, seul deux ou trois chroniques font exception). Mais bref, je disais donc que je lis beaucoup, alors j’ai tendance à m’emmêler les pinceaux au niveau des prénoms… Sur la longueur ça va mieux, mais au début d’une histoire – et surtout si ce sont des prénoms que je vois régulièrement dans mes lectures du moment – j’ai du mal… Et encore plus quand c’est un récit assez court, comme ici. Là, les cinq premiers chapitres, avec à chaque fois un nouveau point de vue, sans que cela soit indiqué : ça m’a un assez perdue…

Ensuite ce qui m’a aussi perdu, mais pas vraiment dans le mauvais sens, c’est le fait que chaque révélation soit suivit d’une dizaine d’interrogations. Ça s’est une bonne chose ! J’aime réfléchir et me creuser la tête durant mes lectures. Mais encore une fois le souci, c’est que j’ai passé plus de temps à me demander « qui est en train de parler/penser ? » plutôt que de suivre la trame… Du coup il y a certain passage que j’ai dû relire deux ou trois fois pour vraiment bien suivre. Après, je l’avoue, lire cette histoire en plusieurs fois n’a pas aidé, donc c’est en grande partie de ma faute.

Après, comme je l’ai dit plus tôt, j’aime finir sur une note positive. Car oui j’ai eu du mal à me plonger totalement dans l’histoire car je me perdais avec les personnages, mais ce n’était pas mauvais ! Peut-être qu’avec quelques indications point de vue ça aurait été mieux (bien que l’on arrive rapidement à des chapitres où les points de vue s’enchaînent…). Mais en dehors de ça, l’idée de l’histoire était vraiment intéressante. Tout comme les personnages nous sommes totalement perdues, nous ne savons ni « pourquoi », ni « comment », ni « pour quelle raison », ni rien en fait. Et c’est en même temps qu’eux que nous aurons les réponses. Et il faut avouer que la fin est des plus… surprenante ! Je ne m’attendais pas du tout à ça, il faut l’avouer. Et j’adore les auteurs qui savent me surprendre !

Ma note : 3/5

Citation :

« Dimitri, qui avait été sorti du sommeil par les cris d’Axel, passa plusieurs heures à le calmer, le berçant contre lui comme un enfant, jusqu’à ce qu’il s’endorme d’épuisement.
Il le recouvrit le plus délicatement possible, pour ne pas le réveiller avant d’entreprendre de s’allonger à ses côtés avec le même soin, essayant de continuer sa nuit en gardant Axel serré dans ses bras.
Vu ce petit épisode qu’il comprenait parfaitement, il n’avait pas eu le courage de le laisser pour repartir dans son lit.
Et puis, une émotion profonde dont il ne connaissait pas l’origine, lui mangeait le corps, lui faisant comprendre que s’il laissait Axel, il y avait énormément de chances que ce dernier se soit enfui à son réveil »

 

Publicités

Une réflexion sur “A travers monde (Service Press)

  1. Ping : Bilan Janvier 2017 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s