Plus loin que le désir (Service Press)

plus-loin-que-le-desir-868423Titre : Plus loin que le désir

Auteur : H. Auriel

Maison d’édition : /

Collection : /

Date : 17 Décembre 2016

Papier : 9.99€

eBook : 2.99€

SERVICE PRESS

Résumé :

Cat est un jeune homme bien sous tout rapport, à l’aise financièrement grâce à l’héritage que lui a laissé son oncle décédé, il mène une vie qui paraît sans histoire à l’extérieur.
Ce n’est pas vraiment le cas. Il cache son homosexualité depuis toujours…
Tourmenté par le passé, et par Dominique vers lequel il est inexorablement attiré, il décide de prendre le large.
Sur une impulsion, il pénètre dans une agence de voyage… Sa rencontre avec Jonas va modifier sa vie. Suivre la musique ne sera pas la seule option de ce voyage vers La Nouvelle Orléans.
Il espère changer de vie. Il n’imagine pas à quel point.

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier Elena Guimard pour ce Service Press et pour sa confiance.

Cat est terriblement attiré par Dominique, un garçon hétéro qui le pousse très souvent à bout… Entre ça et sa famille, avec qui il a beaucoup de mal à communiquer, il n’en peut plus. Alors quand il a l’occasion de faire un voyage, il n’hésite pas une seule seconde avant de dire oui ! Ce voyage pourrait bien changer sa vie, et pas dans le sens qu’il pourrait l’imaginer ! Entre nouvelles amitiés, rencontres, souvenirs, et révélations, la vie de Cat va vraiment changer !

La première constatation que je me suis faite en lisant ce livre, c’est que la plume de l’auteur est juste magnifique et fluide ! En à peine quelques lignes j’étais déjà totalement plongé dans l’histoire au côté de Cat, et j’ai enchaîné les pages sans même m’en rendre compte ! Nul doute sur le fait que je vais suivre l’auteur dès maintenant !

Cat est un personnage touchant, qui m’a autant fait rire que pleurer (pour les larmes c’est surtout un passage…). Mais ce n’est pas le seul personnage que j’ai adoré ! Car même si Cat m’a émue et touché comme pas possible, j’ai aussi un gros coup de cœur pour le personnage de Jonas ! C’est exactement le genre de personne que l’on voudrait dans sa vie, que ce soit comme un frère, un amant ou même juste comme un ami : car dans tous les cas il est parfait ! Pour rester au niveau des personnages, je dois avouer que j’ai eu envie de donner des claques à Dominique, mais surtout à Zach ! Pour le premier, ça s’est calmé avec le temps, pour le deuxième j’hésite toujours… Ce ne sont pas les seuls, mais les autres je préfère les occulter de ma mémoire pour éviter d’avoir des envies de meurtres.

Ensuite que dire de ce livre ? Eh bien beaucoup de choses ! Mais je n’ai pas envie de trop en dire, car je pense que cela fait vraiment partie des histoires qu’il faut découvrir par soi-même. Et je suis très heureuse que ce livre soit le dernier que j’ai lu en 2016, car comme ça j’ai terminé sur une véritable perle ! Une histoire que je relirais avec plaisir, et qui finira sans aucun doute dans ma bibliothèque en format papier !

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citation :

« Nous nous asseyons tous les cinq en tirant une table et des chaises supplémentaires. Après avoir passé commande pour leurs boissons, Dominique se tourne vers moi. Il s’est débrouillé pour se caler dans le fauteuil, juste à mon côté et me frôle le bras en attrapant son verre. J’ai dû blanchir, car Jo relance la discussion pour attirer l’attention vers lui.
C’est impossible de rester assis près de lui, sans bouger, sans respirer, sans plus rien voir si ce n’est son profil du coin de l’œil. Je prends mon demi et avale une grande gorgée de bière pour me donner une contenance. Jo pose la main sur mon bras gauche.
– Tu ne devrais pas boire aussi vite, rappelle-toi l’autre soir.
Que fait Jonas ? Que raconte-t-il ? Que va penser Dominique ? Que nous sommes proches, très proches ! Amants ? Je commence à m’affoler, puis je surprends le pli sur le front de celui qui m’obnubile. Une douce chaleur se répand dans mes veines. Se pourrait-il ? Non, pas de faux espoirs, Dominique se pose simplement des questions à notre sujet. Ce que Jonas sous-entend le contrarie, mais ce n’est que parce qu’il s’imagine que je suis gay.
Ce n’est pas qu’une supposition : JE. SUIS. GAY. Et peut-être est-il temps de le faire savoir. Je me crispe, prêt à me lever pour le lui dire en face, à balancer tout ce qui m’étouffe. »

Publicités

Une réflexion sur “Plus loin que le désir (Service Press)

  1. Ping : Bilan Janvier 2017 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s