Les 100 – Tome 1

les-100-tome-1-375263Titre : Les 100 – Tome 1

Auteur : Kass Morgan

Maison d’édition : Robert Laffont

Collection : R

Date : 23 Janvier 2014

Papier : 17.90€

eBook : 12.99€

Résumé :

Depuis des siècles, plus personnes n’a posé le pied sur Terre. Le compte à rebours a commencé…
2:48… 2:47… 2:46…
Ils sont 100, tous mineurs, tous accusés de crimes passibles de la peine de mort.
1:32… 1:31… 1:30…
Après des centaines d’années d’exil dans l’espace, le Conseil leur accorde une seconde chance qu’ils n’ont pas le droit de refuser : retourner sur Terre.
0:45… 0:44… 0:43…
Seulement là-bas, l’atmosphère est potentiellement radioactive et à peine débarqués les 100 risquent de mourir.
0:03… 0:02… 0:01…
Amours, haines, secrets enfouis et trahisons.
Comment se racheter une conduite quand on n’a plus que quelques heures à vivre ?

Mon avis :

Lecture faite pour le French Read A Thon Christmas Édition !

Cent mineurs qui devraient être condamnés à mort lors de leur majorité, vont être envoyés sur Terre dans l’espoir d’y trouver une planète à nouveau vivable pour les Hommes. Parmi ces cent personnages, nous allons suivre Clarke, Wells, Glass et Bellamy principalement. Clarke est une jeune fille qui a perdu ses parents plusieurs mois avant le début de l’histoire, et qui a des connaissances médicales qui vont être bien utiles sur Terre. Wells lui ne devait pas faire partit du voyage au début, mais il ne pouvait laisser Clarke y aller seule, alors il s’est fait arrêter pour être avec elle. Bellamy aussi ne devait pas partir sur Terre, mais ce n’est pas pour suivre la fille qu’il aime qu’il va prendre beaucoup de risque pour partir, mais pour protéger sa petite sœur. Et Glass par contre devait faire partie du voyage, mais elle va profiter du remue-ménage causé par quelqu’un pour s’enfuir, et rester sur la Colonie.

Si j’ai choisi ce livre pour le French Read A Thon, ce n’est pas pour rien : l’histoire m’intéresser depuis pas mal de temps alors c’était l’occasion de m’y mettre ! Mais le temps que la semaine du challenge arrive, l’attente a été dure, alors par curiosité j’ai voulu regarder l’épisode un de la série. Je voulais pouvoir faire passer le temps plus vite, mais au final je l’ai un peu regretté… Car l’épisode un ne m’a pas vraiment plus. Loin de là même… Mais au moins cela a eu un effet positif : j’ai arrêté de compter les jours jusqu’au challenge, donc le temps est passé plus vite. Et une fois que j’ai dû me lancer dans ma lecture j’étais hésitante. Au final j’ai été très surprise, et en bien ! Le livre n’a strictement rien à voir avec le premier épisode de la série (pour le reste je ne peux pas juger tant que je ne l’ai pas vu). Mais vraiment, les seuls points communs que j’ai trouvés entre les deux, c’est la raison de la présence de Wells et de Bellamy sur Terre. Mais c’est tout, et pour preuve : même Glass, l’une des héroïnes dans le livre, n’est même pas présente !

Mais laissons la série, et parlons du livre. Nous suivons donc les péripéties des cent personnages qui vont se retrouver sur Terre, ainsi que celles de Glass qui est resté sur la Colonie. L’avantage d’avoir ces deux points de vue là, c’est de voir la différence entre les deux, mais aussi les ressemblances : de chaque côté il va y avoir des problèmes, des trahisons, des secrets et de l’amour. Ce que j’ai aimé aussi c’est le fait de suivre plusieurs personnages, assez différents il faut l’avouer. Cela permet d’avoir différent point de vue, de s’attarder sur des détails auxquels on n’aurait pas fait attention avec tel ou tel personnage. Par exemple Bellamy fait très attention à Octavia (sa sœur), tandis que Clarke s’inquiète surtout pour sa meilleure amie, etc…

En plus de tout ça, j’ai trouvé intéressent de voir la planète Terre sous un nouveau jour. Alors évidemment de ce côté-là il vaut sûrement mieux regarder la série, pour les images. Mais j’ai une imagination débordante et j’ai l’habitude d’avoir les images en tête par rapport a ce que je lis, donc c’était tout aussi intéressant. Tout comme de voir comment prospère, ou non, les cent sur Terre et sur la Colonie grâce à Glass, mais aussi grâce aux souvenirs des autres héros. Car là encore c’est un point intéressant : chaque héros à son histoire, son vécu, ses proches et ses secrets. Et pour nous permettre de les comprendre nous avons, au fil des pages, des flash-back qui nous expliquent par exemple pourquoi telle personne était en Isolement et a été envoyé sur Terre, ou encore pourquoi cette personne-là en déteste une autre. Plutôt que d’avoir des simples explications, nous avons des flash-back qui nous permettre d’avoir en plus les émotions des personnages et leurs pensées.

Et puis il y a la fin ! Cette découverte à la fin, je m’y attendais un peu au vu de certains détails et de l’épisode un de la série, mais malgré tout une grande partie de surprise était présente quand j’y suis arrivé. Rien n’aurait pu plus me donner envie de lire la suite que ça !

Malgré tout, il y a quand même un petit point négatif je dirais, et je parlerai rarement de faute et d’erreur car moi-même j’en fais un certain nombre. Mais là ce sont des coquilles que même quelqu’un comme moi a pu voir, et souvent c’était des prénoms inversés (principalement « Glass » qui devenait « Clarke »). Après j’ai l’une des premières éditions, donc peut-être que cela a été corrigé par la suite.

Donc au final ce tome c’est un gros coup de cœur, malgré le fait que la série m’avait un peu rebuté. C’est donc avec grand plaisir que j’enchaînerai sur la suite dès que possible pour pouvoir retrouver les personnages et surtout Bellamy dont je suis fan !

Ma note : 5/5
♥ Coup de Cœur ♥

Citations :

« Il entend alors des voix s’élever derrière lui et il ne peut s’empêcher de se retourner, gagné malgré lui par la curiosité. Tout le monde a le doigt levé vers le ciel qui offre un spectacle des plus grandioses.
Une symphonie de couleurs est en train de s’y jouer : des traînées orange viennent s’inviter dans le bleu royal. Tel un hautbois rejoignant une flûte, le solo devient duo. L’harmonie s’enrichit ensuite crescendo, des touches jaunes et roses ajoutent leurs voix au chœur multicolore. Le ciel alentour s’assombrit, accentuant encore les contrastes. Les mots coucher de soleil ne peuvent rendre justice à l’indicible beauté du spectacle qui les surplombe, et pour la centième fois depuis qu’ils ont atterri, Wells remarque intérieurement que tous les mots qu’il a appris pour décrire la Terre sont inadéquats pour rendre compte de sa splendeur. »

« Il se redresse en poussant un grognement, enfile ses chaussettes encore humides et ses bottes, puis jette son T-shirt sur son épaule.
— Je te conseille de le remettre.
— Pourquoi ? T’as peur de ne pas pouvoir te contrôler ? Parce que si tu t’inquiètes pour ma vertu, je peux te dire que…
— Ce que j’ai voulu dire, le coupe-t-elle, c’est qu’il y a certaine plantes vénéneuses dans ces bois qui pourraient recouvrir ton joli dos de furoncles gorgés de pus.
— Pour autant que je sache, c’est peut-être ce qui vous excite, docteur. Je vais donc courir le risque, dit-il dans un haussement d’épaules.
Elle éclate de rire, et Bellamy mettrait sa main à couper que c’est bien la première fois depuis qu’elle est arrivée sur Terre. Il constate avec étonnement qu’il éprouve une certaine fierté à en être à l’origine. »

15590913_1493853807315627_934057305652985820_o

Publicités

2 réflexions sur “Les 100 – Tome 1

  1. Ping : French Read A Thon Christmas Édition – Bilan (Validé) – Les lectures d'Oriane

  2. Ping : Bilan Décembre 2016 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s