Starless Sky – Encore (Service Press)

starless-sky-encore-864916Titre : Starless Sky – Encore

Auteur : Isabelle Wenta

Maison d’édition : Voy’el

Collection : Y

Date : 12 Décembre 2016

Papier : /

eBook : 1.99€

SERVICE PRESS

/!\ Certains détails du résumé ou de mon avis peuvent spoiler les tomes précédents /!\

Résumé :

À la fin d’un concert, le public crie « Encore ! » pour en avoir plus. Et c’est ce rappel que vous proposent les membres de Nothing Else et leurs amis, avec trois nouvelles inédites qui viennent conclure la trilogie Starless Sky :
Merii Kurisumasu : Kiyoshi et Hikari vivent leur premier réveillon de Noël en amoureux.
Falling Star : Toute la vérité sur ce qui s’est passé entre Kiyoshi, Kazuo et Ash, trois ans avant Starless Sky.
Valentine no chokoretto : Haru et Daiki, du groupe Candelabra, offrent à Seika une mémorable Saint Valentin.

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier les Éditions Voy’el pour ce Service Press et pour leur confiance.

Ce recueil de trois nouvelles, nous offre trois histoires inédites qui complètent et concluent Starless Sky. Dans la première, il s’agit de vivre la fête de Noël que Kiyoshi a préparé pour lui et son cher et tendre Hikari. Pour la seconde, il s’agira de savoir enfin tous les détails sur ce qui est arrivé le jour où Kazuo a été trop loin avec Kiyoshi, suivit du moment où Ash est arrivé. Et enfin il y a un passage sur la Saint Valentin en compagnie, non pas de Nothing Else, mais de trois membres d’un autre groupe que nous avons rencontré dans la trilogie : Seika, Haru et Daiki de Candelabra.

J’avais adoré Starless Sky, ce n’est pas un secret, alors quand j’ai su que ce recueil sortait j’étais vraiment super heureuse ! Pouvoir retrouver les membres de Nothing Else, et en plus d’autre perso : c’était juste un bonheur total !

Je serais incapable de dire quelle nouvelle j’ai préféré, car elles ont toutes les trois quelques choses qui me plaisent : dans la première, rien que le fait de voir Hikari et Yosh heureux ensemble est parfait, car après tout ce qu’ils ont traversé ils le méritent amplement ! Pour la deuxième, savoir enfin chaque détail de ce moment est aussi une bonne chose, même si du coup mes envies de meurtre envers Kazuo sont revenu. Alors qu’en fait dans la trilogie je m’étais mise à totalement l’aimer ! Mais bon, il reste Kazuo alors je l’adore quand même, malgré cette erreur là. Et pour la dernière nouvelle, ça fait plaisir de voir Seika, Daiki et Haru, heureux tous les trois ! Eux aussi le mérite totalement, alors ça fait du bien de les voir autant s’aimer.

Ma seule note négative de ce recueil de nouvelle c’est de me dire que c’est fini… Qu’il faut laisser Yosh, Ash, Sato, Kazuo, Hikari, et tous les autres. Donc au final, c’est un point négatif, qui prouve que j’adore cette série, donc ce n’est pas une si mauvaise chose ! Car… même si j’ai quand même versé un certain nombre de larmes dans cette trilogie. Et même s’il faut avouer que j’aurais adoré pouvoir donner un certain nombre de calques, j’ai même été jusqu’à avoir des envies de meurtre… (Seishin j’adorerais te savoir en enfer !) Je trouve vraiment cette série géniale ! Et l’amoureuse du Japon qui est en moi ainsi que l’amoureuse de la langue japonaise, est plus que ravie d’avoir une série où le vocabulaire japonais se trouve à chaque recoin de l’histoire, sans que cela soit un manga !

Ma note : 4.5/5

Citations :

« — YATTTTTAAAA !
Et Kiyoshi se retrouva renversé sur le canapé, un fou furieux roux à califourchon sur lui.
— Hi…Hikari ? Mais qu’est-ce que…?
Le chanteur lui tira la langue tout en s’évertuant à dénouer le large ruban de satin servant de ceinture au déshabillé de son amant :
— Eh bien, il est minuit, je déballe mon cadeau !
— Demo…!
Le guitariste se débattit et parvint à repousser le roux qui bascula avec un cri de surprise pour atterrir douloureusement sur son postérieur.
— A itai ! Hé, mais qu’est-ce qui te prend ?
Kiyoshi était déjà debout, rajustant sa tenue :
— J’ai dit : les vrais cadeaux d’abord !
— Rabat-joie ! »

(Merii Kurisumasu)

« — Yosh…
D’un doigt sous son menton, le roux l’obligea à relever la tête. Sous la longue frange cramoisie qui retombait sur son visage, il souriait, un sourire empli de tant de bonté et d’affection que le guitariste sentit ses paupières se mouiller. Ash était si gentil, il ne méritait vraiment pas un tel ami. Il le revit, tel qu’il lui était apparu quelques heures plus tôt, venant à sa rescousse comme un héros de conte. Sans lui…
Sans mon preux chevalier aux cheveux de flammes…
Kiyoshi sourit à son tour, ses lèvres encore tremblantes, mais cela rassura le bassiste. »

(Falling Star)

« — Toi ou moi ? demanda le bassiste, quelques minutes plus tard.
— J’ai gagné, donc c’est à moi, conclut le chanteur, une main sur la cuisse de leur amant qui faillit leur hurler d’arrêter de discuter, de bien vouloir se souvenir de ce qu’ils lui avaient fait endurer et qu’il méritait peut-être qu’on mette un terme à ses tourments, de préférence très vite et il se moquait bien de qui le ferait !
— C’était déjà toi la dernière fois, grogna le bassiste qui s’écarta toutefois, laissant son partenaire s’agenouiller entre les jambes du plus jeune.
— Alors, tu auras droit à deux tours…
— Non mais vous me prenez pour quoi ? protesta vigoureusement le principal intéressé. Un mah-jong ? Pourquoi vous ne me jouez pas aux dés, pendant que vous y êtes ?
— En effet, c’est une idée, approuva Haru mais Daiki eut pitié de leur compagnon :
— Il n’en peut vraiment plus, koishii, ne le fait pas attendre… »

(Valentine no chokoretto)

Publicités

2 réflexions sur “Starless Sky – Encore (Service Press)

  1. Ping : A to Z Bookish Survey ! – Les lectures d'Oriane

  2. Ping : Bilan Décembre 2016 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s