Inspecteur Peyton, CID – Tome 1 (Service Press)

inspecteur-peyton-cid-tome-1-tempete-sur-cave-bay-847501Titre : Inspecteur Peyton, CID – Tome 1 : Tempête sur Cave Bay

Auteur : Isabelle Wenta

Maison d’édition : Voy’el

Collection : Y

Date : 3 Novembre 2016

Papier : /

eBook : 5.99€

SERVICE PRESS

Résumé :

Quand l’inspecteur Peyton de Scotland Yard arrive à Lays Harbour, minuscule port de pêche du sud des Cornouailles, c’est pour y enquêter sur une étrange affaire de meurtre qui bouleverse cette paisible bourgade. Quatre plaisanciers ont été retrouvés morts dans
l’épave de leur voilier et ses investigations s’annoncent délicates, surtout quand il croise le regard d’azur d’un suspect des plus troublants.
La tempête fait rage autour du vieux phare et l’inspecteur Peyton se trouve face à un terrible dilemme. Et si l’implacable assassin qu’il poursuit ne faisait qu’un avec celui qui a ravi son cœur ? Il est prêt à tout pour le découvrir, quitte à mettre en jeu sa carrière. Et sa vie.

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier les Éditions Voy’el pour ce Service Press et pour leur confiance.

L’inspecteur Peyton se voit obligé d’aller à Lays Harbour, un petit port de pêche où il y a eu un quadruple meurtre. Lui et Colin, son adjoint, vont se retrouver plonger au cœur d’une enquête où les suspects ne manquent pas, bien au contraire. Et il faut rajouter à cela le beau Lawrence, gardien du phare et aussi principal suspect de l’affaire. L’inspecteur Peyton qui est plus que troublé en sa présence risque d’avoir des choix à faire, en plus d’avoir des meurtres à résoudre.

Je suis totalement amoureuse des histoires policières, alors c’est avec une grande joie que j’ai sautée à pied joint dans cette histoire ! J’avais déjà adoré la plume d’Isabelle Wenta avec Starless Sky, et j’ai adoré la retrouver ici ! Cette fois point de musicien Japonais en vu, mais une enquête So British qui nous tient en haleine du début à la fin. Trouver l’identité de l’assassin est déjà une mission quasi impossible, mais alors trouvé son mobile est encore plus impensable tant le souci des détails est présent. Et c’est pour cette raison que j’ai encore plus aimé d’ailleurs !

Au niveau des personnages nous avons entre autres ce cher inspecteur Peyton, et le beau Lawrence. Tout est fait pour que Lawrence soit autant montré comme un coupable, que comme quelqu’un d’innocent. Et je n’ai pas vraiment su le mettre dans une des deux cases avant la fin. Tant les deux possibilités étaient plausibles. Mais cela ne m’a pas empêché d’adorer voir les réactions de Peyton en sa présence, et de voir leur relation évolué. L’incertitude, le danger et la passion : le tout combiné donne un mélange juste génial. Il y a évidemment plusieurs autres personnages, et je dois avouer avoir beaucoup aimé Colin qui a un sens de l’observation impressionnant !

Il est aussi impossible de parler de ce livre, sans parler de la fin. Mon Dieu que j’ai eu mal à la fin, pour plusieurs raisons que je ne citerais pas pour ne pas spoiler. Mais ce qui est sûr c’est que j’ai vraiment été ravie d’apprendre – avant même de lire le livre – qu’une suite était prévue. J’aurais eu le cœur brisé de laisser l’histoire se finir comme ça. Mais c’est mon côté Fan Girl qui parle, car au fond la fin aurait pu être telle quelle : cela aurait pu être logique au vu de tout ce qui se passe au fil des pages.

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citation :

« — C’est quoi, ton prénom ? Je ne peux quand même pas continuer à t’appeler « inspecteur ».
Assis en tailleur sur mon lit, Lawrence m’adressait un regard à la fois innocent et interrogateur, tout en jouant avec son briquet, l’allumant et l’éteignant. Question légitime. La veille, nous n’avions pas vraiment pris le temps de discuter. Je biaisai toutefois :
— Je t’ai donné ma carte de visite…
Il rangea son briquet – je lui avais demandé de ne pas fumer dans ma chambre – et extirpa ladite carte, désormais écornée, de la poche arrière de son jean, l’agitant d’un air réprobateur :
— « G.B. Peyton » ! G.B. ! Tu te fiches de moi ? Ne me dis pas que tu es de ceux qui se la jouent snob en utilisant leurs initiales ? Je refuse de t’appeler G.B. !
Son sourire, de moqueur, se fit féroce, la carte pointée vers moi, accusatrice :
— Ou alors… tu as honte de ton prénom !
Vautré sur l’unique chaise, cravate desserrée et col ouvert, je ne répondis pas, faisant mine de me concentrer sur ma bière. »

 

Publicités

Une réflexion sur “Inspecteur Peyton, CID – Tome 1 (Service Press)

  1. Ping : Bilan Novembre 2016 – Les lectures d'Oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s