Magna & Lords (Service Press)

483083-bb97d6fedc694d9e92ceeded30f45c56Titre : Magna & Lords : Liés et Déliés

Auteur : S.M Gerhard

Maison d’édition : /

Collection : /

Date : 12 Novembre 2016

Papier : 16€

eBook : 3.99€

SERVICE PRESS

Résumé :

Liés

La vie d’un Lord n’est pas forcément évidente, celle d’un Magna encore moins, mais celle d’Angel a basculé dans la complexité depuis dix ans quand il s’est retrouvé lié à un enfant. Cependant, le temps de la rupture et du changement a commencé. Mais rien n’est aussi simple qu’il y paraît surtout quand ça concerne David.

Déliés

Depuis plus de vingt ans suite à un accident, Luc n’a pas une vie facile. Déjà qu’être le frère d’un Magna puissant n’est pas évident pour sa sœur, ses frères et lui ; il avait fallu qu’il soit tout simplement différent des autres Lords. Ses secrets le rongent mais des rencontres l’amènent peu à peu vers la voie de la transformation.

Mon avis :

Déjà, je souhaite vivement remercier SM Gerhard pour ce Service Press et pour sa confiance.

Dans Liés nous découvrons l’histoire d’Angel, un Magna qui s’est retrouvé lié par la force des choses à David, dix ans plus tôt. Il est maintenant temps pour eux de ne plus être liés, malgré l’attache qu’Angel ressent vis-à-vis de David. Cependant il sait qu’il doit le faire, même si c’est à contrecœur. Ils savent tous les deux qu’ils ont raison de faire ça. Mais parfois, le cœur à ses raisons, que la raison ignore. La deuxième partie du roman s’appelle Déliés. Ici nous suivons Luc, l’un des frères d’Angel. Ce dernier est mué depuis l’accident qu’il a vécu plus jeune. À cause de son handicap, et d’autres secrets, il reste assez en grande partie en marge des autres. Mais cela ne l’empêche pas de tomber amoureux, loin de là.

Dans Magna & Lord nous découvrons un univers rempli de magie, et cela a tout pour m’enchanter. J’ai adoré plonger dans cet univers, à tel point que j’aurais voulu que l’histoire soit bien plus longue pour prolonger ce voyage. J’ai beaucoup aimé le fait d’avoir quatre points de vue dans ce livre. Donc ceux des quatre personnages principaux des deux histoires. C’est toujours agréable d’avoir plusieurs points de vue je trouve, ça permet de vraiment comprendre chaque personnage.

Nos quatre héros ont chacun des attentes, des espoirs, des craintes, des rêves et des peurs aussi. Et le tout est vraiment bien décrit. J’ai trouvé l’écriture vraiment fluide, prenante et addictive. Même lors des combats, car dans certains livres c’est parfois difficile d’imaginer ce genre de scène, là les descriptions étaient faite de façon à ce que le lecteur puise imaginer sans problème les faits et gestes des protagonistes.

C’est une lecture que j’ai vraiment aimée, maintenant il me tarde d’avoir du temps pour pouvoir lire Noël Métamorphosé qui s’inscrit dans le même univers pour pouvoir prolongé ma lecture.

Ma note : 4.5/5

Citations :

« Pendant cet après-midi, j’avais réalisé ce qu’il était : un Lord puissant, un homme fort de trente ans plein de prestance, attirant le regard des femmes et des hommes. J’avais été fier de lui, mais aussi jaloux quand le premier duelliste l’avait embrassé. Il n’avait pas le droit. Angel était à moi. Non, il ne l’était plus. Il n’y avait plus rien entre nous. J’avançai encore plus.
Quand il capta ma présence, il jeta quelque chose aux flammes et se retourna brusquement. Ses bras encerclèrent mon cou, sa bouche se posa sur mes lèvres qui s’ouvrirent sous la surprise. Nos langues se mirent à valser. Un tourbillon de sensations brouilla mes pensées. Je n’arrivais plus à réfléchir. Je voulais dire stop. Merde… Non, je voulais dire encore plus. Mais aussi rapidement qu’il s’était jeté sur moi, il partit »

(Liés)

« Pendant ce séjour estival en Bretagne, j’avais appris à mieux connaître Gabriel et Luc et leur cadets Alix et Axel, pendant que mon frère roucoulait avec son amoureux. J’avais fondu pour le muet, pour son regard souvent plein de tristesse, parfois rempli d’envie pour moi ou mon insouciance. J’avais discerné quelque chose dans son regard qui m’appelait. Il avait toutes les qualités physiques que j’appréciais : grand, musclé, blond, regard azur sublime mais pas que. Son handicap ne m’avait pas rebuté. C’était même le contraire, il me fascinait. J’admirais le fait qu’il soit combatif, autonome et volontaire. Il dirigeait même son propre garage et il réussissait brillamment. Je trouvais ça formidable moi qui n’avais eu que des facilités dans mes études et dans ma vie. J’étais un petit génie qui était entré à la fac à quatorze ans quand d’autres intégraient à peine la High school. J’aimais sa timidité affiché et son autodérision. Il me faisait rire. J’avais aussi découvert que nous avions une passion commune pour la musique, le rock en particulier et les groupes des années quatre-vingt, comme Queen.
J’avais subtilement tiré le maximum d’informations sur lui auprès des membres de sa famille. À chaque nouveau détail, je lui trouvais encore plus de charme. »

(Déliés)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s