Véritables compagnons – Tome 2

veritables-compagnons-tome-2-pardonner-a-thayne-714501Titre : Véritables compagnons – Tome 2 : Pardonner à Thayne

Auteur : J.R. Loveless

Maison d’édition : Dreamspinner Press

Collection : Mystery/Suspense / Werewolves/Shapeshifters

Date : 22 Décembre 2015

Papier : 16€

eBook : 6.18€

/!\ Certains détails du résumé ou de mon avis peuvent spoiler le tome 1 /!\

Résumé :

Nicholas Cartwright a fait tout ce qui était en son pouvoir pour oublier cette nuit, six mois plus tôt à Senaka, quand son véritable compagnon l’a rejeté, le laissant brisé et désabusé. Se réfugiant dans son travail, il s’y adonne jusqu’à l’épuisement, tout en trouvant les caresses d’un autre insupportables. Tout à coup, son compagnon a besoin d’aide et demande peut-être plus que ce que Nick est prêt à lui accorder.

Thayne Whitedove a toujours été une âme errante, passant ses journées sur les routes et ses nuits dans les bras d’un amant de rencontre, jusqu’à ce qu’une erreur fatale le pousse à chercher secours auprès des siens. À sa grande consternation, la seule façon de réparer sa faute est d’accepter ce qu’il refuse par-dessus tout… son compagnon. Thayne doit choisir entre continuer à fuir ou rester et se battre pour le pardon de Nick.

Mon avis :

Nick a trouvé en Thayne, le frère de Kasey héros du premier tome, son âme sœur. Seulement voilà, Thayne est clair : il ne veut pas d’âme sœur. Nick est brisé, et son seul réconfort est de se perdre dans son travaille. Mais voilà, Thayne fait une grosse connerie, et s’il veut s’en sortir il lui faut l’aide de Nick. Mais Nick a beau savoir que Thayne est son âme sœur et qu’il a besoin de lui, il n’oublie pas non plus ce qui s’est passé plusieurs mois plus tôt. Et même s’il accepte de l’aider, ce n’est pas pour autant qu’il va pouvoir pardonner à Thayne.

J’avais un peu peur avec ce deuxième tome car les critiques n’étaient pas très bonnes à son sujet. Et c’est assez compréhensif sur certains points : Thayne est un connard, c’est un fait avéré dès le début. Et Nick l’aide malgré ce qui s’est passé, même s’il ne lui pardonne pas. Malgré tout je reste dans l’idée que ce tome est vraiment bien. Nick accepte d’aider Thayne car ce dernier est son âme sœur, mais ce n’est pas pour autant que tout est gagné. Ils vont avoir beaucoup de chemin à faire, et au vu du danger qui rôde ça ne va pas être simple.

Encore une fois la plume de l’auteur est très bien, et j’ai même préféré ce tome ci au précédent et ce même si Thayne est une tête à claques. Je ne sais pas si l’auteur va faire, ou a déjà fait, un tome trois mais si cela sort en France alors je serai largement au rendez-vous.

 Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citations :

« — Je ne peux toujours pas sentir ses émotions, Cole. Sauf quand il est ivre.
— Il s’est retranché derrière un mur, observa Cole.
— C’est un euphémisme, Cole. Ce n’est pas un mur, c’est un foutu château, avec remparts et pont-levis.
Nick fit courir une main dans ses cheveux soigné, les ébouriffant nerveusement.
— Tout le monde me serine de lui laisser une chance. De le laisser venir à moi. Mais s’il ne le fait pas ? Personne ne veut me dire ce qui se passera s’il ne le fait pas. Ils semblent tous penser que cette fichue connexion entre deux compagnons est censée tout arranger.
Cole lui adressa un regard choqué.
— Nick ! Tu as toujours cru au lien d’accouplement. As-tu vraiment changé d’avis ? Même lorsque nous étions enfants, tu n’arrêtais pas de parler de ce futur compagnon, de quoi il aurait l’air, de comment tu le reconnaîtrais au moment où tu le rencontrerais. Tu savais déjà à l’époque que ce serait un mâle, presque aussi grand qu’un Alpha. Correspond-il à cette description ?
— Il est les deux à la fois, déclara Nick d’un ton plat. Seulement, je n’avais jamais envisagé qu’il ne voudrait pas de moi. »

« Quand Nick se gara dans l’allée, il libéra son poignet, se tourna dans son siège, et releva les yeux vers lui.
— Merci.
— De quoi ?
Nick lui adressa un petit sourire.
— Tu n’as aucune idée de ce que tu viens de faire, n’est-ce pas ?
Thayne fronça les sourcils, perplexe et troublé. Qu’avait-il fait ?
— L’une des forces entre loups accouplés est la capacité de partager le fardeau de la douleur ou d’un traumatisme infligé à leur autre moitié. J’ai pu te sentir ici…
Il toucha sa poitrine, avant d’ajouter :
— … j’ai senti ton désir de m’aider à propos de Ryan. De calmer ma blessure.
— Si j’ai ce don, pourquoi ne l’ai-je pas utilisé à l’hôpital ? Ou lors de l’accident ? grinça Thayne.
— Parce que tu résistais au lien. Tu viens à peine de fissurer une partie des murs que tu gardes si serrés autour de toi. La connexion entre nous est de plus en plus forte, nous nous rapprochons. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s