Soumets-nous à la tentation

tucker-springs-tome-4-soumets-nous-a-la-tentation-663760Titre : Soumets-nous à la tentation

Auteur : L.A. Witt

Maison d’édition : Milady

Collection : Slash

Date : 30 Octobre 2015

Papier : 7.90€

eBook : 5.99€

Résumé :

La seule façon de résister à la tentation est bien d’y succomber.

Seth Wheeler est tatoueur et tombe immédiatement sous le charme de son nouveau voisin, Darren Romero. Beau, plein d’esprit et séducteur, il semble parfait… jusqu’à ce qu’il lui révèle avoir emménagé à Tucker Springs pour devenir le nouveau pasteur. Or, depuis que sa famille très croyante l’a rejeté, Seth ne supporte plus la religion. Mais Darren est obstiné et parvient à gagner sa confiance. Cependant, Seth ne peut oublier la vocation du jeune pasteur. Il doit alors faire la lumière sur ses véritables peurs ou il risque de le perdre pour toujours.

Mon avis :

« Soumets-nous à la tentation » fait partie de la série Tucker Springs, et même si dans sa version originale il s’agit du quatrième tome, chez nous ce n’est que le deuxième. Sachant, il faut le préciser, que chaque tome se concentre sur un couple différent.

Une romance gay qui parle de la religion avec l’un des deux personnages principaux qui est un pasteur, il faut avouer qu’il fallait oser. Le sujet était impressionnant, et en tant que nouveau tome de la collection Slash je n’ai pas réfléchi avant de le prendre. Et je ne suis pas déçu. Comme toujours dans cette collection je trouve qu’il manque un petit quelque chose, mais ça reste quand même de bonne histoire.

Seth est tatoueur, et alors qu’il rencontre son nouveau voisin il tombe sous son charme. Darren est exactement son type, seul problème : sa profession. Seth a eu trop de soucis à cause de la religion, surtout vis-à-vis de sa famille, alors il se freine dans son envie de connaître Darren. Seulement voilà, Darren a beau être pasteur, il est très ouvert d’esprit et il ne compte pas laisser Seth s’enfuir à cause de sa profession.

La religion est un thème assez dur a traité, surtout dans ce genre de romance. Mais voilà, pour une fois je trouve que le sujet est bien traité, surtout que Darren est très impliqué dans ce qu’il fait tout en était très libéral.

Ma note : 3/5

Citation :

« Et de nouveau, ce contact visuel qui s’établissait, s’éternisait, paraissait m’attirer vers lui. Je ne savais pas quoi dire, rien ne me venait à l’esprit à part des choses qui augmenteraient encore davantage le malaise, ou qui laisseraient supposer qu’il aurait été le petit ami idéal mais que j’emmerdais sa foi. Parce que finalement, il n’était pas le genre de chrétien qui m’effrayait. Il était Darren un homme incroyable, que je regardais fixement.
Je toussotai et je détournai le regard le temps de trouver mes repères, mais mes yeux ne pouvaient s’empêcher de revenir à lui.
— Cela se produit chaque fois, murmura-t-il.
Je déglutis.
— Quoi ?
— Chaque fois que nous sommes ici, reprit-il en désignant l’espace étroit, entre nos appartements, nous sommes incapables de nous séparer facilement. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s