Protection rapprochée

protection-rapprochee-786189Titre : Protection rapprochée

Auteur : Jane Seville

Maison d’édition : Milady

Collection : Suspense

Date : 24 Octobre 2014

Papier : 7.90€

eBook : 5.99€

Résumé :

Quand le tueur à gages s’éprend de sa cible…

Témoin d’un meurtre perpétré par la mafia, Jack Francisco, chirurgien, est devenu l’homme à abattre. Mais, D, le tueur chargé de l’éliminer, ne peut se résoudre à presser la détente lorsqu’il retrouve sa trace. Il décide même de le protéger. Les deux hommes sont désormais les cibles d’une traque sans pitié. Forcés de s’entraider pour survivre, ils vont découvrir qu’ils ont davantage à partager qu’ils l’imaginaient et forger un lien bien plus fort qu’ils s’y attendaient…

Mon avis :

Chez Milady, tous les romans MM ne sont pas dans la collection Slash, résultat j’ai failli passer à côté de Protection rapprochée ! Et franchement je l’aurai regretté sans le savoir, car ce livre est une petite pépite à lui tout seul.

Déjà, il faut savoir une chose, il y a de nombreuses coquilles dans ce livre. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est une coquille, c’est quand il y a des inversions de mots, de nom ou autre. Et là, et bien il y en a. Personnellement cela ne m’a pas vraiment gêné car dès que j’avais un doute je relisais la phrase et j’inversais le nom ou autre.

Et si on ne fait pas attention aux coquilles, mon Dieu que ce livre est bon ! Jack a assisté, impuissant, au meurtre d’une jeune femme. Meurtre commis par la mafia, qui maintenant cherche à le tuer car il est le seul témoin. Et c’est comme ça qu’il va se retrouver face à face avec D, le tueur chargé de le tuer. Seul problème que personne n’avait prévu, D a une morale bien à lui, et tuer Jack signifierait qu’il irait contre ses principes. C’est donc comme cela qu’il se retrouve à protéger Jack.

Avec cette histoire nous sommes loin des romances douces de la collection Slash. Ici nous avons histoire plus sombre, mais c’est exactement ce qui me plaît.

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citations :

« Il laissa sa main s’attarder sur l’épaule de D, son pouce effleurant sa clavicule. D regardait devant lui, les yeux baissés sur la table. De leur propre volonté, les doigts de D remontèrent vers la hanche de Jack et se glissèrent sous sa chemise pour se poser au creux de son dos. Jack scruta le profil de D, mais il demeurait imperturbable. Jack sentit une vague de chaleur émaner du point de contact, mais ne tenta rien. Il savait que ce n’était pas censé se passer comme cela. Se redressant, il regagna son siège, et la main de D s’éloigna aussi furtivement qu’elle était venue. »

« Jack poussa un gémissement de douleur mêlé d’angoisse et D le serra contre lui, plaquant sa tête contre son torse. Le sang continuait de couler, mais lentement. C’était un tir de précision, l’estomac visé pour provoquer une lente agonie. La main de Jack flotta dans l’air comme un oiseau avec une aile cassée avant d’agripper l’avant-bras de D et de le serrer, mu par la panique.
— Ça va aller, bébé, murmura-t-il à Jack en appuyant sa joue contre le sommet de son crâne. Accroche-toi, essaie de ne pas bouger. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s