Histoire d’aimer (Eleven)

eleven-tome-1-683941Titre : Eleven – Tome 1

Auteur : Thémys Éridine

Maison d’édition : /

Collection : /

Date : 26 Septembre 2015

Papier : 17.94€

eBook : 5.80€

Résumé :

La famille Gérald prend en charge un adolescent de 15 ans, Eleven. Ce dernier n’étant allé que très peu à l’école, semble très intimidé par sa famille d’accueil. Le petit garçon en lui a besoin de grandir pour trouver sa place parmi les gens. Ce sera entouré de ces personnes et de ses nouveaux amis qu’Eleven se reconstruira.

Thomas Gérald, 20 ans, tome très rapidement en affection pour l’adolescent. Il souhaite se rapprocher de lui et veut le protéger du monde extérieur. Mais, Eleven semble être recherché par les siens. Leurs sentiments naissants seront mis à rude épreuve avant de pouvoir avancer ensemble.

Mon avis :

Eleven n’a pas eu une vie facile, et ce qui va le conduire chez la famille Gérald. Ce qu’il a vécu avant de rencontrer cette famille ne peut pas être oublié, c’est quelque chose de dur et de cruel. Malgré tout, avec l’aide de Thomas Gérald, et de sa famille il a enfin une chance de se reconstruire. Mais tout ne peut pas être simple, et quand la famille d’Eleven commence à le rechercher, les épreuves vont s’enchaîner pour eux.

La lecture de ce roman est fluide, et j’ai vraiment été touché par ce qu’à vécu Eleven. Le fait de me dire que des gens vivent cela en vrai est insupportable, et rien que de le lire est horrible. Mais Eleven a une chance de se reconstruire, et Thomas n’y sera pas pour rien.

J’ai bien aimé découvrir l’univers construit autour d’Eleven, et aussi de découvrir les personnages. Alors certes certains détails peuvent paraître de trop, mais je n’ai pas trouvé que cela gênait la lecture.

Une lecture agréable, que j’ai bien aimée, et dont j’attends la suite qui, je l’espère, arrivera assez vite.

Ma note : 4/5

Citation :

« Eleven réalisait soudainement qu’il l’avait sûrement poussé à bout et qu’il n’aurait pas dû lui crier dessus. Sa lèvre inférieure se mit à vibrer de honte. Caroline avait raison, Thomas ne devrait pas s’inquiéter pour lui et puis, celui-ci allait bientôt avoir son appartement.
— Tom ?
— Je ne peux pas le laisser, marmonna la voix de Thomas qui parut s’éteindre.
— Tu ne me dis pas tout.
Eleven décida à ce moment-là de remonter à l’étage et qu’il s’excuserait d’avoir crié après lui, quand soudain, il sursauta en écoutant Caroline hausser d’un ton :
— Thomas ! Maintenant, ça suffit ! Eleven est sous ma responsabilité et…
— Je ne peux pas, c’est… impossible, le coupa ce dernier en bredouillant d’une voix qu’il ne reconnaissait pas.
Le silence qui suivit l’inquiéta. Il n’avait pas voulu que l’aîné se fasse gronder et, encore moins, le blesser. Il allait ouvrir la porte, mais sa respiration se coupa net lorsqu’il entendit les mots de Thomas :
— Je suis tombé amoureux de lui…
Les yeux écarquillés et le cœur tambourinant fortement contre sa poitrine, Eleven ne parvint plus à faire le moindre mouvement. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s