Gabriel

285693-76c6608616b24150ab4776b0b3e9c201Titre : Gabriel

Auteur : Céline Guffroy

Maison d’édition : MxM Bookmark

Collection : Imaginaire

Date : 29 Mars 2016

Papier : 18€

eBook : 5.49€

Résumé :

« Ce n’est que lorsque l’Ange vous tournera le dos que vous verrez ses ailes… mais il sera trop tard pour lui demander de rester. »

De son passé, Gabriel n’a aucun souvenir depuis qu’il s’est réveillé sur les marches de la cathédrale Saint-Patrick.

Le Père José Morgan, prenant son apparition comme un signe divin dans un New York dévasté, prend le jeune homme sous son aile et s’en occupe comme s’il s’agissait de son propre fils.

À la mort du religieux, Gabriel commence à faire d’étranges cauchemars où anges et démons se livrent une bataille sans merci.

Et s’il avait son propre rôle à jouer dans cette lutte du Bien contre le Mal ?

Mon avis :

Gabriel n’est qu’un garçon ordinaire qui vit dans une église délabrée dans un New York post apocalyptique où vampire, lycanthrope et autre créature vivent sans se cacher. Mais peut-être que Gabriel n’est pas si ordinaire que ça, surtout qu’il ne peut pas en être sûr vu qu’il n’a aucun souvenir datant d’avant son réveil à la cathédrale où il vit. De l’autre côté nous avons Léviathan, l’Amiral de l’ouest et bras droit de Lucyfer, est envoyé sur Terre pour le tuer. Mais parfois les choses ne se passent pas vraiment comme c’était prévu…

Des anges, des démons, des vampires, des lycanthropes, bref des tonnes de créatures qui peuplent le monde de l’imaginaire : il ne m’en fallait pas plus pour craquer pour ce livre. Rajouter à ça une couverture sublime, et un résumé alléchant et c’est parfait. Et effectivement je ne regrette absolument pas, car ce livre est une perle.

Depuis la mort de celui qu’il considère comme son père, Gabriel a une routine bien à lui. Pas vraiment une bonne routine, mais il ne s’en formalise pas. Mais entre ses cauchemars et les nombreux événements qui vont avoir lieu autour de lui il va se rendre compte que tout peu changer très vite dans une vie. Et de plus il y a ce mystérieux Lévi qui n’arrête pas de lui tourner autour, peut-être trop, et qui ne le laisse pas indifférent. Mais… Lévi est-il vraiment ce qu’il veut lui faire croire ?

J’ai adoré l’histoire, le suspense et les personnages. Autant je savais déjà que j’allais adorer Lévi, l’homme grand sombre énigmatique et dangereux : c’était obligatoire. Pas contre je ne savais pas du tout comment j’allais trouver le personnage de Gabriel. J’imaginais un jeune homme assez craintif et peut-être un peu naïf, et au final j’ai quand même été étonné. Gabriel à un certain caractère tout en ayant un côté attachant. Et je n’oublie pas les autres personnages qui ont tous un rôle, et principalement Azraël, l’Ange de la Mort, que j’ai adoré.

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citations :

« Celui-ci l’observa quelques secondes. Ses réactions face au danger l’étonnaient encore. Physiquement, Gabriel n’avait rien d’une armoire à glace, même s’il n’était pas non plus maigrichon, et pourtant, il n’hésitait pas à se mettre en péril pour de parfaits inconnus qui n’auraient certainement pas eu le même altruisme à son égard. À le regarder avec ce bébé qu’il berçait avec une tendresse presque paternelle, Léviathan se sentait comme subjugué, comme s’il avait vu Dieu en personnage… et encore, il n’était pas sûr que le Tout-Puissant soit en mesure d’égaler les sentiments que lui inspirait le jeune homme. Ce dernier le déstabilisait ; il arrivait à bouleverser ses habitudes et à ébranler ses convictions les plus profondes. Les battements de son cœur s’accéléraient rien qu’en posant les yeux sr son visage angélique, son humeur s’assombrissait rien qu’en l’imaginant tenir un enfant, qui serait le sien, dans ses bras. Oui, il l’impressionnait. Sa sensibilité et son innocence lui donnait envie de le préserver, son entêtement l’excitait. Il laissa échapper un soupir et se glissa derrière lui pour murmurer à son oreille :
— Tu n’en fais toujours qu’à ta tête, hein ?
Perdu dans ses pensées, Gabriel sursauta avant de pivoter vers lui, sur ses gardes. Ses iris gris acier le transperçaient.
Ces yeux
… Soupira intérieurement Léviathan sans cesser de le fixer avec convoitise. »

« À peine eut-il prononcé ces mots que Léviathan agrippa sa veste et l’attira à lui pour l’embrasser avec fureur. Gabriel n’eut pas le temps de réagir que sa langue s’emparait déjà de la sienne avec soif. Il envahissait chaque millimètre de sa bouche en conquérant comme s’il cherchait à le punir de ses précédentes paroles. Il lui mordait même les lèvres.
Soudain, le démon mit fin au baiser sans pour autant le relâcher. La respiration saccadée et le visage proche du sien, le jeune homme déglutit.
— Ne joue pas à ce jeu avec moi, Gabriel, le prévient-il d’une voix grondante. Tu es à moi, et à personne d’autre. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s