Chasser le tempête

chasser-la-tempete-797507Titre : Chasser la tempête

Auteur : V.M Waitt

Maison d’édition : Dreamspinner Press

Collection : Erotic Romance / Western

Date : 28 Juin 2016

Papier : 14.24€

eBook : 5.99€

Résumé :

Jusqu’au jour où il achète un vieux pick-up, Elijah Morgan vit sa vie selon les desiderata de sa famille, sans trouver sa place. Désespéré de trouver sa propre voie, il prend la route et finit par se retrouver coincé dans le Nebraska. Refusant de demander l’aide de ses parents, il prend un emploi chez le rude et indépendant agriculteur, Chase McKenzie.

Malgré leur différence d’âge, l’attraction entre Chase et Elijah devient vite indéniable. Ils cèdent à leur désir, mais cette nuit-là change tout et menace les secrets que Chase protège si soigneusement.

Alors que l’été se réchauffe, il en  va de même de leur relation. Quand l’automne arrive, Elijah doit retourner à l’université et il devra choisir entre poursuivre ses études et suivre les traces de sa famille… ou rester dans le Nebraska avec l’homme qu’il aime.

Mon avis :

Elijah est un jeune homme banal qui, suite à l’achat d’un vieux pick-up, prend la route. Il vient de finir ses examens, pour des études qu’ils n’apprécient pas, et il ne veut pas rentrer chez lui pour les vacances. L’idée de prendre la route s’insinue donc en lui, et avant d’avoir idée de faire marche arrière, il est déjà sur les routes. Il ne sait pas où il va, mais tout ce qui compte c’est ce sentiment de liberté qu’il peut enfin ressentir. C’est comme cela qu’il se retrouver coincé au Nebraska, avec un pick-up en panne et une incapacité à payer les réparations et un séjour assez long à l’hôtel. Fort heureusement pour lui, un agriculteur rechercher quelqu’un pour l’aider, et la chambre ainsi que le couvert sont offerts. Elijah se jette sur l’occasion, et c’est comme ça qu’il va rencontrer Chase McKenzie.

Encouragé par les bonnes critiques, et par une réduction j’ai craqué pour ce roman. Et je ne regrette largement pas mon achat, car j’ai vraiment succombé pour ce livre. Elijah est un jeune garçon qui ne se plaît vraiment pas dans sa vie, mais une fois qu’il part et qu’il trouve un travail chez Chase cela change petit à petit. Le travail en question est loin d’être facile, mais il ne laisse pas tomber pour autant, là où beaucoup de gens aurait pourtant fui à la première occasion.

Et ce n’est pas le caractère de Chase qui l’aura fait rester, car Dieu sait qu’il mérite des claques ce cher Chase. Mais son caractère ne rebute pas Elijah qui va tomber de jour en jour pour le beau cow-boy. Chase de son côté n’est pas non plus insensible au charme du jeune homme. Mais certain passage de son passé l’empêche de faire le premier pas. Et même une fois qu’il cède au désir qu’il ressent pour Elijah les choses ne sont pas simple pour lui, et même si je peux le comprendre qu’est-ce que j’ai pu lui en vouloir pour certaines choses.

L’automne se rapproche de plus en plus, les sentiments se développent, le passé est toujours présent, mais le futur aussi. Elijah a un choix à faire : rester ou partir. C’est vraiment un magnifique roman, j’ai eu peur, j’ai rigolé, j’ai aussi pleuré, et même après plusieurs jours j’ai encore cette histoire en tête.

Ma note : 5/5
♥ Coup de cœur ♥

Citation :

« — Je te veux, dit-il d’une voix rauque et séduisante sur un ton que je ne connaissais pas.
Il baissa la bouche et posa doucement ses lèvres sur les miennes pour mon premier baiser. Mes paupières se fermèrent et je cédai au désir frémissant que je contenais depuis si longtemps. Je fus envahi par un désir charnel et je me serrai contre lui, m’appuyant encore plus, jusqu’à sentir les boutons de sa chemise s’incruster dans ma poitrine. Je penchai la tête pour l’encourager à approfondir le baiser et il gémit, la vibration serpentant entre nos deux corps.
Sa langue courut avidement le long de la ligne de mes lèvres et je les ouvris, incapable de contrôler les sons que j’émis quand elle entra dans ma bouche et toucha la mienne. Je n’aurais jamais pu imaginer une chaleur aussi incroyable. Nos langues se rencontrèrent, se retirèrent et se réunirent à nouveau, je le laissai volontiers explorer tous les recoins de ma bouche et il me cajola, m’incitant à faire de même avec la sienne.
Je voulus tout alors, je voulais le sentir en moi, au-dessus de moi, autour de moi, mais il allait à un rythme indolent, tranquille dans son expérience. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s